Les gardiens de la tanière

« Coquilles célestes | Accueil | Relativisme exacerbé »

dimanche 09 avril 2006

Commentaires

maitresoixante

Tu sais véro, des cons, même en maison et à la campagne, il y en a... et je sais de quoi je parle, plus gratinés qu'à Paris... Seule solution : partir !

euqinorev

Tu veux dire fuir Maitresoixante ? Et pourquoi ? Pourquoi laisser des emmerdeurs m'obliger à quitter un appartement que j'adore, avec en plus un loyer à peu près de la moitié de la valeur du marché ?? Et pour retrouver d'autres emmerdeurs mais en payant un loyer bien supérieur ou alors en vivant dans un coupe-gorge ? Je ne serais vraiment pas très futée de faire ça. Car de toute façon, comme je l'ai déjà dit, je suis pour l'instant coincée en région parisienne (voir ma réponse à ton comment sur la note 'Ma petite maison dans la prairie')
Je sais bien qu'il y a des cons partout, hélas ; c'est bien pour cette raison qu'il ne sert pas à grand-chose de partir, sauf pour aller vraiment très loin. Ce que, je le répète, je ne peux pas faire...

Pralinette

Notre ami Maîtresoixante a employé le mot "partir" tout simplement parce que en début de note tu exprimes le souhait d'avoir ta maison, enfin je pense.
Je comprends que parfois tu puisses être sur les nerfs avec des voisins pareils, surtout qu'en ce moment tu es là toute la journée.
Moi je dis y'a qu'une solution : le LAR-ZAC ! Bisous doux ma sourette.

Mat*

Bonjour Véro, malheureusement, il est impossible de ne pas avoir de voisins, à moins d'habiter sur une île déserte mais bof... alors pour ce qui est d'avoir des voisins sympas... c'est purement la chance. Tu peux très bien habiter un endroit génial pendant des années et...un "beau" jour voir débarquer l'enfer à proximité (et alors là : aïe) fuir ? oui mais ou ? (comme toujours, je suis très optimiste mdr). Bises douces.

euqinorev

Bon d'accord ma sourette, j'aurais dû préciser que je voulais partir mais que je ne pouvais pas le faire, en tout cas pour l'instant. On peut avoir des rêves mais ne pas pouvoir les rendre réels, et celui-là en fait partie hélas.
Et je reconnais que je n'ai moi-même pas été très claire dans ma réponse : j'ai terriblement envie d'avoir ma maison et personne de l'autre côté de mes murs, mais comme je l'ai souvent dis c'est une chose que je ne peux pas faire pour l'instant. Alors il serait de ma part idiot de quitter cet appartement pour aller dans un autre à côté, plus cher et avec probablement le même genre d'entourage...
Mais c'est juste une note de racontage de quotidien (et parce que toute la matinée ça a été un festival, j'ai fait des bonds pas possibles au moins 15 fois depuis mon réveil, avec le coeur qui fait un bond lui aussi à chaque fois, et comme je leur en ai déjà parlé et demandé gentiment de faire attention je sais qu'il le font exprès ces cons), pas une complainte. Sinon oh que oui, élevage de chèvres à couettes dans le Larzac en prévision ! ;)
Bisous doux à toi

Chuis d'accord Mat*. Mais c'est probablement plus supportable quand on n'a pas une telle proximité avec eux... là, c'est murs, palier, sols et plafonds communs, hmphfff...
Pis bon, j'ai été tranquille pendant pas mal d'années, ici même, alors je me dis aussi que c'est possible ? (comment ça un peu trop optimiste moua ? :-)) )
Mais je suis bien d'accord, on ne peut pas passer sa vie à fuir !
Bises douces pour toi

Taïan Akita

Youpi, grâce au satellite je peux maintenant atteindre tes tannières en moins d'une minute.

Uéhtam

l'horreur, c'est les autres, s'bien connu lol ;)
la campagne, c'est quand même plus calme, mais ça a aussi ses inconvénients... en réalité, il n'y a pas de solution miracle, faut juste espérer cohabiter des gens un tant soit peu respectueux de leur prochain... doux rêve lol :p

des bisouuuuus :)

maitresoixante

je comprends véro, comme disait ma mère : là où la chèvre est attachée, elle broute", si si, ma mère le disait !! sauf à brouter la corde, sinon la chèvre, elle reste !! ;-)) bise

phil

je dirai que :
1- ceci est admirablement écrit
2- que ça me fait rire d'un rire compatissant (à la campagne, on a droit aux ptits cons en scooter, aux chiens, un chien qui jappe jour et nuit, c'est bien agréable à entendre, aur remugles de la porcherie)
3- mort aux cons, et pas de quartiers
:-)

euqinorev

Alors ça c'est cool Taïan Akita ! :)

Hé voui Uéhtam, on en revient toujours à l'éternelle utopie du respect d'autrui... Pfffff... mais pourquoi je m'en balance pas, moi, des autres ?? au moins, je trouverais peut-être normal qu'ils fassent pareil...
Des bisouuuuusaussi

Ben on verra plus tard pour brouter la corde Maitresoixante, quand elle ne représentera plus mes parents, que j'aime et ne veux pas abandonner.
Bisous à toi :)

C'est vrai Phil, que la campagne a ses propres nuisances ou problèmes de voisinage. Mais ce n'est pas tout de même un peu moins stressant ? Le fait que les espaces de vies ne soient pas mitoyens de partout... Je veux dire que dans mon cas, si nous étions dans 5 logements individuels je serais forcément beaucoup moins gênée par leur je m'en foutisme... Mais bon, il y aurait probablement d'autres nuisances en effet.
Je ne dis pas qu'il y a des endroits parfaits, mais qu'il y en a tout de même des moins stressants que d'autres, non ? Je n'ai jamais été dérangée nulle part comme je le suis avec ces voisins-là.
Yesssss, mort aux cons ! :)))

teberli

Je suis à la campagne .. et chez nous il y a ... un C..biiip qui fait hurler sa moto tous les soirs que dieu fait .... je n'ai pas encore réussi à le localiser mais ..il ne perd rien pour attendre !!!! Je fouine ...!

laparhasard

Je comprends que tu sois excédée
certaines personnes se croient obligées de tout partager, leurs vacarme et leur sans gêne
pour l'instant il y a plus de choses qui te retiennent la que d'autres qui ne te poussent à partir
prendre ton mal en patience et t'habituer ou alors tenter une approche pacifique
faut voir
Bon courage...

cristina

Comme je te comprends.
J'adore le silence et le calme, je ne pourrais pas supporter ce que tu vis en ce moment?
Hélas c'est le lot des apparts dans les grandes villes.
Bon courage et bonne semaine.
Bisous

euqinorev

Rhoooooo oui que c'est crispant ça Teberli ! Le genre de bruit qui s'enfonce direct dans les nerfs...

Et bien pour avoir essayé sans aucun résultat l'approche pacifique Laparhasard, je crains qu'il ne me reste pas d'autre choix que de prendre mon mal en patience... Une chose est sûre, je refuse d'agir comme eux, même pour leur montrer à quel point c'est dérangeant, parce que là c'est le début de l'escalade et de l'engrenage (bon, j'ai quand même dû craquer une ou deux fois, mais c'est nul et surtout ça ne sert apparemment à rien). Mais je vais tout de même me renseigner sur la légalité ou pas de certaines nuisances, niark niark niark ! ;)

Exactement Cristina, c'est le lot de beaucoup d'appartements en grandes villes.
Bon, ben je suis contente que tu ne me dises pas que c'est pareil partout ! je commençais à désespérer de pouvoir encore espérer pouvoir rêver... ;-))
Bisous et bonne semaine à toi aussi

lechantdupain

Pour sur la vie en logements collectifs n'est pas de tout repos. J'ai bien aimé l'image de ton voisin de palier nu dès que sa famille s'en va. Lui aussi prône le retour à la nature pour se défouler :)
Je te souhaite une bonne nuit au calme. Bisous.

nam-nam

Ah ben moi j'ai pas de conseils à donner car je serais super mal placée entre:

- la conasse qui m'accuse de tout
- l'inconnue qui sort ma lessive du lave-linge, la met à terre et insère la sienne
- ceux qui croient que j'ai "une lumière rouge" et qui sonnent nuit (et jour) pour avoir mes faveurs
- l'alcoolo du coin qui n'est pas méchant mais laisse une odeur nauséabonde dans les couloirs
- le tit vieux qui surveille tout le monde de sa fenêtre
- etc....

Mais pourquoi je suis partie de mon superbissime appart y'a une année, avec des chouettes voisins (quelques chieurs mais sur la quantité, c'était pas grave) pour une mise en ménage foireuse qui m'a apportée dans cette barraque de malheur.

Donc tu comprendras que je ne peux rien te dire, à part éventuellement, si tes "complaintes" envers les voisins n'amènent à rien, en parler au propriétaire ... et qu'ils viennent vérifier l'isolation.

Bisouilles

euqinorev

Mouarf JJ :-)))
Ben qu'il prône ce qu'il veut le garçon, mais chez lui ! Passke la vue de sa b... et de son cul ne faisait pas vraiment partie de mes bonheurs quotidiens... D'autant que j'étais tout de même moyennement rassurée, car comme dans le 3ème appart il y a des enfants, et qu'il n'était pas fou, il attendait qu'ils soient aussi en vacances, histoire de ne pas risquer de se faire choper pour attentat à la pudeur devant mineurs. Donc, il attendait qu'il n'y ait que lui et moi à l'étage !
C'est uniquement pour sa femme et son gamin que je n'ai jamais porté plainte.

Je sais à quel point tu es méga super mal lotie toi aussi Nam-nam... Je comprends ton regret d'avoir quitté ton précédent nid. Raaaa la la, si seulement on était un ptit peu médium, parfois ça nous éviterait de sacrées bêtises !
L'isolation est pareille chez moi que dans toute la résidence, c'est à dire en effet pas géniale. Mais tout dépend surtout des voisins, parce que j'ai été parfaitement tranquille pendant des années (j'avais même l'impression de ne pas avoir de voisins), jusqu'aux changements successifs de résidents.
Bon courage à toi, et des bisousssss

anouchka

Insoluble ce problème. Je dors avec 2 boules quiès dans chaque oreille, vu que le con d'à côté c'est mon fils, et qu'il a promis de ne plus faire de bruit la nuit quand son père ne mettra plus la radio le matin... et réciproquement! Ben oui, on aurait l'air à peu près normaux, vu de loin, mais faut pas se fier aux apparences :-)
L'avantage, c'est que la petite a hurlé 3 fois cette nuit, et que c'est son père qui s'est levé, vu qu'avec les boules quiès, je ne me réveille plus.
La famille, parfois, ce n'est pas mieux que les voisins.
(J'ai expliqué à mon fils aîné que dans un cas comme dans l'autre, c'était les joies de la colocation... et lui, au moins, il fait un effort...pour combien de temps?)
Bon courage :-)

liotoufou

plutot que partir tu pourrais mettre la douce musqiue que tu aimes en fond sonore dans un casque sur ton mp3 comme ca tu n aurais que les bruits que tu aimes ... j ai vu que tu as mis de nouveau félins tres mimi. bisous m'mselle

euqinorev

Oula oui Anouchka, pas simple ! Pis la famille, difficile d'en partir.
Mais si seulement mon problème n'était QUE nocturne... C'est à longueur de journée et de soirée. Et les boules quiès 24h sur 24, ben c'pas super pratique, ni très agréable...
Bon courage à toi aussi

On ne peut pas vivre avec un casque sur la tête en continu Liotoufou...
Voui, sont mimis mes nouveaux ptits pensionnaires hein ?
Bisous m'sieur

Mais ceci dit je vous rassure, je n'ai pas du tout fait cette note pour demander des solutions ;-)
Juste pour en parler, vu que ce matin ils m'ont tous fait chier comme pas possible (la 1ère porte balancée à en faire trembler les chambranles à 7h45 du mat, un dimanche, super, dans le genre j'emmerde les autres c'est assez parlant).
Les solutions je les connais, puisqu'ils n'acceptent pas de faire le moindre effort du plus simple respect des autres, c'est soit les tuer soit prendre mon mal en patience ; et je n'ai pas encore décidé quelle solution choisir.
Et en faire un billet sur mon blog, bien sûr... ;)

François

Pas facile la vie en immeuble, je sais de quoi je parle, j'ai eu une maison pendant 25 ans et, depuis septembre, j'habite en immeuble, je ne me plains pas de trop mais la famille du dessus est assez bruyante, on entend chacun de leur déplacement et ils ne se gênent pas pour tirer les chaises et autres meubles à n'importe quelle heure.

euqinorev

Je vois très bien de quoi tu parles François, ces déménagements de meubles à toute heure.
Bon courage, car ce doit être encore plus difficile pour toi si tu as été si longtemps dans une maison...

Anne

Comme je te comprends. Depuis que je n'ai plus le voisin du dessus qui marche lourdement (en sabots ? Santiags ?) pendant une partie de la nuit et qui chante, aviné, à chaque coupe du monde ou événement politique, je revis.

Echange ton appart avec celui du dernier étage, pour commencer ?

:-D

euqinorev

Ah ben ça c'est une idée qu'elle est super bonne Anne, l'appart du 9ème et dernier étage est seul à son palier, et couvre donc toute la superficie de l'étage, genre kekchoz comme 200 M2... Si je peux l'avoir pour mon loyer actuel qu'est déjà bien en-dessous de ce qu'il devrait pour 48 M2, j'prends tout'suite !! :-)))

La Griff'

OOhh comme je te comprends, avec mon voisin du dessus qui fait des bruits dont je n'arrive pas à définir l'origine, ce qui les rend encore plus insupportable, heureusement jusque là ça s'est toujours calmé avant l'heure du dodo, sauf quand sa copine est là, mais bon ça, j'ai pas envie de les empêcher de s'amuser :P Et puis c'est rigolo de voir combien de temps ça dure :P

J'en profite pour te faire de gros bisous, ça fait longtemps !

Enriqueta

Vivant depuis toujours en appartement, je te livre mon expérience en bruit. Le bruit de mes voisins m'a longtemps gâché la vie, surtout la nuit, surtout quand j'étais malade (chasse d'eau de minuit à 6 heures, machine à laver fonctionnant dans la salle de bain (à côté des chambres) jusqu'à minuit pour payer moins d'électricité... pendant un moment j'avais un voisin qui prenait un bain vers minuit et un autre une longue douche vers 5 heures, dans ces conditions les nuits sont courtes! Et puis cela va mieux, pourquoi? Parcequ'il y a eu le feu dans mon immeuble (voir ma note pinpon en février sur mon blog "Ecrire") et que désormais quand j'entends du bruit je me dis 1.ça prouve que tu es en vie, 2.ça prouve que tes voisins n'ont pas été évacués par les pompiers et que tu n'es pas la seule qui reste, oubliée, en attente d'une mort horrible.
Mes voisins n'ont pas changé, c'est moi qui ai changé.
ça peut paraître idiot mais je me sens bien mieux depuis et c'est cela qui est essentiel, le bruit n'est plus une agression pour moi et j'espère que cela va durer.

euqinorev

Ah ben oui ça faisait longtemps La Griff' ! :-)
Groooooooooooos bisous à toi

Hello Enriqueta, merci de ton passage, mais je suis anti-relativisation à outrance, et surtout par le bas. En un mot, je refuse de changer dans ce sens, c'est à dire de penser que tout est beau par principe dès l'instant où on a la chance d'être vivant. Il y a pire certes, mais il y a aussi beaucoup mieux et en ce qui me concerne je préfère tendre vers le mieux que vers le pire...
Bref, il y a des choses pénibles et on n'est pas obligés de les accepter, et encore moins de s'en réjouir. Mes voisins m'emmerdent et se foutent de ma gueule, et je ne vois rien qui pourrait me faire en être folle de joie, même la pensée qu'ils sont vivants. D'autant qu'avant leur arrivée, c'était super.
Désolée si je te parais un peu violente, mais je ne supporte pas cette manie de la relativisation qui tend à vouloir tout nous faire accepter benoîtement comme si l'on n'avait rien d'autre à attendre de la vie que de la médiocrité, et rien d'autre à faire que de remercier d'être en vie.
Je suis ravie que tu te sentes bien dans ces pensées, mais ce ne seront jamais les miennes et je ferai tout pour ça.
A part ça, bienvenue dans la tanière. Ne te formalise pas de ma réponse, mais tu as touché l'une des choses qui me font le plus bondir... ;-)

Abstruse

bon aprés tout ça que dire :
que j'ai aussi véçu en appart et qu'aujourd'hui je mesure ma chance , même si mes voisins sont de gros cons ...

sinon ... peut être qu'en devenant chiante toi aussi ... ils pourraient avoir l'idée de partir , non ?

enfin j'disais ça comme ça
rires

des bizzzzzzz

lollah

dans notre immeuble , tout le monde se connait, on fait des apéros pour se rencontrer aisni cela tisse un lien et chacun fait attention à l'autre car nous ne sommes plus des inconnus. bisous

euqinorev

Ben j'ai un peu peur que dans ce cas ce soit l'escalade Abstruse... Ils ne partiront pas plus que moi, mais en revanche j'aurais alors du mal à leur reprocher ce que je fais moi-même... arf, pas facile de trouver la bonne attitude quand on a à faire à des abrutis qui se moquent des autres !
Des bizzzzz aussi ;-)

ça c'est carrément super Lollah ! J'adore cette idée. Hélas, si on faisait la même chose chez moi, enfin en ce qui concerne mes voisins directs, il y aurait à coup sûr fort à craindre l'arsenic dans les apéros de tout le monde... :-))

Aixue

Chez nous en France, avant, on avait pas de voisins du tout dans une zone de 2 ou 3 km, sauf une maison de vacances. Et bien tout le monde nous disait qu'on devait avoir la trouille la nuit, ou peur des voleurs... ce qui n'était pas le cas, d'ailleurs. Mais c'est vrai que c'est une source d'ennui, les voisins... je soupçonne mes voisins de m'emmerder autant que je les emmerdes d'ailleurs, y'a pas que les autres qui soient égoïstes, et quand j'aime un morceau de musique, ça vaut leurs hurlements dans les couloirs et leurs sacs poubelles dans l'entrée, j'imagine...

euqinorev

Ben non Estelle, je fais super attention en ce qui me concerne. Ne serait-ce que pour être parfaitement clean quand je leur fais des reproches ; ils n'ont absolument rien à me reprocher, à moi, et ça m'est ainsi beaucoup plus facile pour râler... ;-)
Je refuse de rentrer dans leur jeu de cons, sinon c'est l'escalade et on n'en sort plus. En revanche, quand j'en ai marre, je fais fort. Je te dis, j'ai, avec une autre personne, porté plainte contre mon voisin du dessous, contre ses propres plaintes (il est du genre à monter donner des coups de pieds dans ta porte si tu laisses tomber un kleenex sur ta moquette...), et les flics l'attendent au tournant, et il le sait et se tient tranquille...
Pour en revenir à mes voisins latéraux et au-dessus, pendant très longtemps j'ai été super tranquille avec leurs prédécesseurs, je ne les entendais jamais, c'est donc bien un problème de je m'en foutisme. Ce n'est pas le problème d'avoir ou pas des voisins (enfin un peu), c'est beaucoup une question de respect des autres...

Missy'V

Rha, le voisinage et le bruit, parfois quelle horreur, je te comprends !
Si un jour tu tombes sur mes notes de l années passées concernant le bruit de mon environnement, tu verras à quel point ça me rendait malade...
Niveau bruit, je suis mieux ou je suis (pour l instant) mais les voisins sont beaucoup plus... chiants (pour ne dire qu un mot).

Oui je râle tout le temps :-) et je réapprends aussi quelques notions de foot quand ils laissent trainer leurs gigantesques crasses dans l allee commune :-)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

janvier 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Expressement vôtre

Boîte à zique

Invités d'honneur non blogueurs

  • Aubade
  • Haig
  • Jean-Pierre
  • Lydie
  • Mon Ange Gardien
  • Nykky
  • Postscriptum
  • Sulak
  • Virginie
  • Xoom

Coups de coeur littéraires

Sériesmania

  • Les Experts : Miami
  • Les Experts
  • Profiler
  • Cold case
  • Bones
  • New York, unité spéciale
  • Esprits criminels
  • 24 heures chrono
  • Dr House
  • New York, police judicière
  • New York, section criminelle
  • Médium
  • Missing : Disparus sans laisser de traces
  • Sex & the city
  • Numb3rs
  • N.C.I.S. : Enquêtes spéciales
  • FBI : Portés disparus
  • Les Experts : Manhattan
  • Grey's Anatomy

Séries cultes, mania aussi

  • Skippy le kangourou
  • Le Saint
  • Max la menace
  • L'homme de fer
  • Daktari
  • Colombo
  • Au-delà du réel
  • Flipper le dauphin
  • Au coeur du temps
  • Voyages au fond des mers
  • Les envahisseurs
  • Chapeau melon et bottes de cuir
  • Amicalement vôtre
  • Mission impossible
  • L'amour du risque
  • Starsky et Hutch
  • Les mystères de l'Ouest
  • Ma sorcière bien-aimée
  • La grande vallée
  • Bonanza
  • Au nom de la loi
  • Cosmos 1999
  • Zorro
Blog powered by Typepad