Les gardiens de la tanière

« Les années 4X4 | Accueil | J'aime »

jeudi 14 septembre 2006

Commentaires

JM

Et puis quoi de plus beau que les souvenirs :car le plus souvent heureusement ceux qui restent sont les meilleurs et leds autres ont au moins l'avantage d'éventuellement nous servir de leçon(enfin bof,pas toujours)
Allez,gros bisous doux
JM

François

Se souvenir n'est pas, en général, un acte volontaire, on garde naturellement ce qui nous a frappé en bien ou en mal.
Avec les années les mauvais souvenirs s'estompent et on ne retient, finalement, que le meilleur.

lio

un saut dans ce qui est le plus délectable dans nos vies. Apres tout se priver de son passé ce serait comme ne pas se laisser tenter par un carreau de chocolat à portée de la main. Biz mam'selle

lechantdupain

Il m'a fallu bien du temps pour apprivoiser mon passé ! Bonne nuit Véronique, bisous

euqinorev

Arf, ça serait bien si ça marchait vraiment JM, pour les leçons... ;-)
Gros bisous doux à toi

C'est assez vrai François, tant que le mauvais souvenir n'est pas trop traumatisant. Mais c'est un autre sujet, beaucoup plus complexe.
Mais en effet, le souvenir n'est pas volontaire, il est d'ailleurs rigolo parfois de constater que l'on se souvient de tel truc ou tel truc qui n'ont à priori rien de très marquant. Ah les mystères de l'inconscient !

Belle image Lio, qui donne envie de se lécher les babines ;))

Cerains passés sont parfois très difficiles à apprivoiser JJ, c'est certain.
Bonne nuit et bisous à toi

Baïlili

Alors là, je suis entièrement d'accord avec toi ! Je m'en suis rendue compte quand j'ai commencé à faire un voyage à travers mon vécu (un travail, en vrai). J'ai fait remonté des souvenirs complètement enfouis qui m'ont ouvert les yeux sur ma vie actuelle et j'en suis très heureuse et je commence à me sentir vraiment bien, même si certains souvenirs sont douloureux. Je les porte en moi mais ils me font moins souffrir maintenant.
Et puis, il y a les souvenirs heureux qu'il est plaisant de se remémorer.
Contrairement à ce que dit François, je ne crois pas qu'on ne garde que le meilleur... Les souvenirs tristes restent très présents dans ma mémoire, bien que j'ai occulté tout l'environnement de l'époque... Bizarre, bizarre...

Thierry

Moi, ce qui m'énerve dans le passé, c'est que c'est fini.
Bon, plus sérieusement, enfin presque;
Cà me fait penser à cette pub débile, pour un jeu d'argent à gratter quelconque, où on nous montre la maison avant ( le gros lot ), la maison après, la copine avant, la copine après ( si, si, je rigole pas), pareil pour les amis et la voiture.. Cette pub se veut titiller le consommateur sur sa volonté d'envoyer tout dinguer, de faire une cassure totale avec tout l'avant, de faire table rase de tout passé.
Personnellement, je trouve çà à vomir, et je garde tout mon passé et mon présent tout contre moi.

maitresoixante

Vrai Véro, mais que penserais tu de qq qui souhaiterait revoir un amour passé quelque 25 ans après ? Curiosité ou envie de faire revivre un bout de passé ? Ce souhait là rend mal à l'aise ou heureux suivant l'humeur...bise

Anne

Je vais te dire très sentencieusement : faut pas écouter les sentencieux qui essaient d'expliquer aux autres comment vivre leur vie.

Abstruse

je crois que si l'on accepte pas son passé, si on laisse des zones d'ombres, on reste sur place
et pour avancer il faut en parler, se parler chercher qui nous sommes par rapport à notre vecu
on voit le chemin parcouru
la pire des choses doit être d'être amnésique, tu n'es plus personne sans ta mémoire ...
le passé en conclusion sert à savoir qui nous sommes, il fait parti du présent et sert pour le futur ...

poussemousse

Haaa la nostalgie quand tu nous tiens !!!
Moi je trouve que c'est bien de parler du passé, d'en faire un lien avec le présent, de voir l'évolution et surtout ce qui est bien c'est quand les grands-parents parlent du passé à leurs petits-enfants. Cette transmission de l'histoire, d'un savoir, est très précieuse je trouve même si on n'est pas forcément d'accord avec ce que disent nos parents. Cela éveille les esprits de nos enfants qui sont plus enclins à les écouter que nous !

euqinorev

Disons Baïlili, que les souvenirs vraiment tristes ou douloureux restent tels quels c'est sûr. Mais je crois en effet que quand un évènement possède les deux (une relation amoureuse par exemple), avec le temps on a tendance à ne plus "voir" que les éléments jolis et agréables

Je ne connais pas cette pub Thierry, mais elle a l'air bizarre oui. Cela dit on peut éprouver le besoin de changer de vie. Mais ça ne nous oblige pas pour autant à rayer notre passé, sauf s'il est affreusement honteux, ce qui peut aussi arriver.

Ben je n'en penserais rien de spécial Maitresoixante. A priori je ne suis pas sûre qu'il soit très bon d'essayer de revivre le passé, je veux d'en faire un nouveau présent, tout simplement parce qu'il est quasi impossible que ça fonctionne et qu'on a de grandes chances d'être très déçus, et que par dessus le marché du coup ça risque fort d'abîmer le souvenir, ce qui est ballot. Mais tout dépend de la raison de cette envie, et surtout tout dépend de la personne qui souhaite faire ça. S'il s'agit simplement de refaire quelque chose de nouveau, même avec quelqu'un qui était jusqu'à maintenant dans le passé, pourquoi pas ?
Comment ça elle est pas claire du tout ma réponse ? :))

C'est bien vrai ça Anne ! :-)

Rien à renchérir sur tes mots Abstruse, ils sont parfaitement justes et sensés.

En effet Poussemousse, c'est aussi ça notre passé, quelque chose à transmettre, et il est important d'en êre conscient.

le Chat

Pour comprendre le présent rien n'est plus utile que de faire des petits retour vers les causes passé des évenements d'aujourd'hui
miaou

genoveva

Bonjour!
J'ai essayé de mettre de la musique dans mon blog en suivant la leçon donnée à instants magiques mais rien ça ne fonctionne pas...peux-tu m'aider? bravo pour ton site fauves! Je vais prendre le temps de le découvrir même sans musique! à++

genoveva

Je viens de vivre cette même situation qq m'a reproché d'être trop dans mon passé douloureux et non dans l'avenir heureux... Et bien je crois que pour comprendre l'autre il y a une obligation à connaître son passé même s'il est douloureux et ceux qui ont peur de cela doivent être eux-même en souffrance, souffrance qu'ils fuient rejettent, veulent ignorer... Au final, celui qui accepte son passé qui en parle, apprivoise sa souffrance l'assume et continue son chemin avec bonheur, sans rien renier ni oublier. Il s'ouvre la porte vers un avenir serein... Moi, j'ai écrit mes souffrances sur un blog afin de ne déranger personne par mes paroles...Mais si j'aime qq j'ai besoin de lui en parler... comme j'ai besoin qu'il se raconte tout entier en bien ou en mal...tout! Alors si la personne ne me comprend pas a peur de mon passé j'en conclus qu'elle ne m'aime pas et je continue ma route...

cristina

Bon ou mauvais le passé est en nous et laisse des traces!
Bisous de bon wee-end.

lydie

débordée débordée !
un p'tit coucou en passant je suis tout a fait d'accord avec toi, c'est toujours plaisant de repenser et de raconter ses bons souvenirs çà fait chaud au coeur, il n'y a rien a renier ni d'étiquette négative a mettre la dessus.
on ne peut plus laisser de post it ? dommage j'aimais bien les smiles :-)
bon wikène

Elle

le passé peut prendre une très grande place et nous rattraper ..quoi, c'est pas claire ! euh! ben ...c'est tout moi .
Bisous pour ce We qui commencent pluvieux .

laparhasard

Sais tu que pendant presque vingt ans j'ai tout oublié
tout ce qui me rapportait à vingt ans en arrière
aujourdh'ui je me laisse rattraper parceque je ne sais plus courir et c'est fou ce que cela me fais du bien.
J'écris souvent sur les choses du passé sur mon blog...parfois j'avais honte
mais je te l'ai déja écris lorsque tu as posté sur ce que l'on veut écrire sur son blog ou pas...
Bonne fin de semaine.

euqinorev

Oui Le Chat, le passé sert aussi à ça.

Hello Genoveva, je veux bien t'aider mais je ne sais pas à quel endroit ça cloche pour toi. Bon, on va esayer de voir ça par mail.
Oui bien sûr, ça me semble aussi complètement naturel de parler de son passé pour se connaître, et de vouloir connaître certains moments du passé de l'autre. D'ailleurs je pense qu'en principe ça se fait tout naturellement quand on rencontre quelqu'un, quelle que soit la relation (amoureuse ou amicale), le passé fait partie de la découverte de l'autre.

Oui bien sûr Cristina, c'est pour ça qu'il est idiot de vouloir faire comme s'il n'existait pas.
Bisous à toi, et bon ouik :)

J'ai dû enlever la boîte à tags Lydie, elle s'était mise à ficher la pagaille, spams et pop-ups.
Oui ça fait un bien fou, et ce qu'il y a de sympa c'est que, enfin je crois, c'est aussi agréable pour la personne qui raconte que pour celle qui écoute.
Bon vikand, moins débordée j'espère :-)

Si si Elle, c'est tout à fait clair ;)
Bisous et bon ouikand à toi ma douce

ça doit être terrible Laparhasard, de ne pas avoir de passé ou d'en avoir perdu tout un pan.
J'aime en effet beaucoup les souvenirs que tu confies à ton blog, beaux ou tristes ils sont toujours émouvants. Je crois que les passés rapprochent souvent les gens.
Bonne fin de semaine à toi

nam-nam

bon ben que puis-je dire alors que tout a déjà été dit par toi et tes lecteurs?
Rien à ajouter ... pardon j'arrive après "la guerre".

Bisous et très gros ronrons pour toi

La fille d'à côté

Je suis d'accord.. Il ne faut pas vivre de regrets mais il est nécessaire de bien connaître son passé, il est ce que nous sommes aujourd'hui.. Je me retourne aussi de temps à autre, même si le présent me comble..
Bon week end Euqinorev..

Fargo

Je buvais du Tang. Quand je dis qu’enfant je buvais du Tang, tout le monde me dit : "C’est dégueulaaaasse (en faisant bien rouler le a...). C’est de la poudre chimique". Et alors ? Moi, je me souviens pas bien du goût, juste que j’aimais le bruit que faisait l’eau quand elle diluait la poudre, que c’était orange presque fluo, alors le goût, bah… c’était bon forcement, avec le bruit et la couleur, ça pouvait qu’être bon. Le passé, les souvenirs, c’est exactement ça : le goût du Tang. C’est ça qui emmerde les gens dans le passé, que la mémoire fonctionne par défaut, qu’elle suive un processus qui consiste à sélectionner ce qui doit être effacer. Moi, j’ai effacé le goût du Tang. Pas sa couleur, ni le bruit mais le goût, c’est un peu con pour une boisson aux oranges. Mais j’ai gardé l’essentiel à mes yeux d’enfant même si c’est un essentiel très incertain parce que subjectif et individuel. Et ça emmerde aussi les gens ça aussi, de ne pas pouvoir entrer dans cette courbure de l’esprit entre le réel et l’imaginaire, entre la représentation de la réalité et la réalité elle-même. J’ai le droit, comme dans un conte ou une histoire ou un roman de fiction, de dire que le Tang avait un goût de Pastis Jacky, de mandarine impériale ou de Perrier orange et que c’était HYPER bon. Est-ce que je manque d’objectivité ou de sincérité. Est-ce plutôt une preuve que je me trompe ? Où bien est-ce que la joie toute enfantine que j’avais de préparer ma mixture comme un alchimiste de profession (pas sûr que ça existe alchimiste comme profession...) me remplissait d’une joie intérieure qui palliait à l’horreur gustative de la boisson chimique. C’est pour ça qu’on aime bien raconter des souvenirs et c’est pour cela que l’on a le droit de vivre dedans. Parce qu’ils sont inventions, parce que l’on peut mettre sa sincérité à l’épreuve, parce qu’outre le fait de rechercher dans sa narration ce qui semble être le plus juste et l’objectivité au sens du global, celui de l’historien, c’est aussi une manière de faire miroiter toutes les couleurs de la palette qui font de nous des individus uniques et d’en chercher en les confrontant aux autres, en les parlant et en les écrivant, les nuances communes à tous, dans le sens d’une ouverture d’esprit et d’un partage des sens et des idées. Comment s'appelle la catégorie? Pensées de vie... bah tiens! En plein dedans.

enriqueta

Ce n'est pas moi qui vais te contredire puisque j'enseigne l'Histoire!
Et comme Fargo je suis une ancienne buveuse de Tang.
En ce moment je ne peux plus accéder à typepad, donc je ne peux plus écrire de note sur mon blog, il paraît que c'est normal, j'espère que cela ne va pas durer! A bientôt!

Vertumne

C'est marrant, ça... Dans ses «Petites paroles inutiles», Coumarine évoque ça avec un joli titre: Le pays d'avant...

euqinorev

Mouarf Nam-nam, cette fois-ci y a pas eu de guerre du tout, avec personne ! Enfin pas encore :)))
Bisous et ronrons en retour

Je crois qu'en fait c'est exactement ça La fille d'à côté ; les gens qui répondent de cette manière exaspérante, qu'il ne faut pas regarder son passé etc., c'est parce qu'ils mélangent tout et pensent que le fait de raconter un souvenir signifie que l'on a forcément des regrets de ce passé et que l'on est incapable de vivre notre présent. Ce qui est idiot et complètement faux.
Bon week-end à toi

Je ne peux rien faire d'autre qu'applaudir ce texte aussi superbe qu'irréfragable, Fargo. Bravo et merci

En effet Enriqueta :-)
Ce devais être juste tôt ce matin le problème dont tu parles, parce que là tout fonctionne nickel.

Merci de l'info Vertumne, je vais aller voir ce qu'elle en dit :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

janvier 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Expressement vôtre

Boîte à zique

Invités d'honneur non blogueurs

  • Aubade
  • Haig
  • Jean-Pierre
  • Lydie
  • Mon Ange Gardien
  • Nykky
  • Postscriptum
  • Sulak
  • Virginie
  • Xoom

Coups de coeur littéraires

Sériesmania

  • Les Experts : Miami
  • Les Experts
  • Profiler
  • Cold case
  • Bones
  • New York, unité spéciale
  • Esprits criminels
  • 24 heures chrono
  • Dr House
  • New York, police judicière
  • New York, section criminelle
  • Médium
  • Missing : Disparus sans laisser de traces
  • Sex & the city
  • Numb3rs
  • N.C.I.S. : Enquêtes spéciales
  • FBI : Portés disparus
  • Les Experts : Manhattan
  • Grey's Anatomy

Séries cultes, mania aussi

  • Skippy le kangourou
  • Le Saint
  • Max la menace
  • L'homme de fer
  • Daktari
  • Colombo
  • Au-delà du réel
  • Flipper le dauphin
  • Au coeur du temps
  • Voyages au fond des mers
  • Les envahisseurs
  • Chapeau melon et bottes de cuir
  • Amicalement vôtre
  • Mission impossible
  • L'amour du risque
  • Starsky et Hutch
  • Les mystères de l'Ouest
  • Ma sorcière bien-aimée
  • La grande vallée
  • Bonanza
  • Au nom de la loi
  • Cosmos 1999
  • Zorro
Blog powered by Typepad