Les gardiens de la tanière

« Calamity véro | Accueil | Nu-dite »

dimanche 08 octobre 2006

Commentaires

Thierry

Coucou Véro,
Un truc tout bête. Un pardon demandé sincèrement aide beaucoup au pardon. Cà fait plus que partie du processus, s'en est la première des clés souvent.
Moi, si je n'avais pas eu la vie parfaite exempte de toute erreur qui est mienne, j'aurais eu l'humilité de solliciter tout pardon susceptible d'alléger une quelconque douleur. Et il aurait aussi fallu que je sois un peu moins maladivement menteur..

Bêtise à part, des questions pas trop claires dans mon esprit:
Qui est soulagé par un pardon, celui qui pardonne ou celui qui reçoit le pardon?
Doit on signifier un pardon consenti en âme en conscience à celui que ne l'a pas sollicité?
Une petite vengeance bien sentie facilite t'elle un pardon ou au contraire enterre tout rapprochement?

Moi, j'aurais plutôt tendance à agir en crasse en retour d'une vacherie ou d'une grosse désillusion.
C'est épidermique, çà fait du bien, mais, faut bien avouer, çà change rien.

Anne

Je ne sais pas fermer les portes vis-à-vis des gens que j'aime... d'ailleurs ça a fait l'objet de quelques billets récents...

Et au fond, même si ça passe par de longues heures de souffrance, je crois que c'est une grande qualité, de savoir aimer au-delà de ce qui nous blesse parfois si durement... (faisons-nous du bien !)

teberli

Je crois que, pour les personnes qui me sont importantes, je fais confiance, jusquà la crasse......
Après, j'écoute, je réfléchis, je pardonne si on me le demande, je ne me venge pas.. mais, je ne fais plus tout à fait confiance..... et, du coup, je m'éloigne .... mais ce n'est pas de la rancune, c'est ... ben je sais pas quoi ... à réfléchir .....
Bisous
Enfin, je crois.....

euqinorev

Hello Thierry
Je ne parlais pas là de vengeance, ça je ne sais pas faire. Je parlais juste du fait de ne plus avoir envie de voir la personne et de l'avoir dans ma vie, c'est tout.
Tu parles de savoir demander pardon, donc de savoir reconnaître ses erreurs. Je l'ai bien dit dans ma note, ce que j'ai beaucoup de mal à accepter c'est justement le fait de ne pas reconnaître ses erreurs. Parce que je n'ai aucun problème avec ça, je sais me remettre en question et reconnaître les miennes, donc je n'arrive pas à trouver "normal" que les gens qui m'ont blessée ne reconnaissent pas l'avoir fait. Faire comme si ça n'avait pas d'importance reviendrait pour moi à renier mes propres valeurs. Cela dit les fois où j'ai pardonné, effectivement on avait demandé pardon et donc on avait reconnu avoir déconné.
Mais pour en revenir à l'une de tes questions, je suis incapable d'accorder le pardon à quelqu'un qui ne le demande pas et qui reste campé sur ses positions, qui m'a fait mal et qui s'en fout. Je préfère arrêter de perdre du temps et des sentiments avec cette personne et la virer de ma vie. D'autant que dans ce cas de figure il y a de grande chance qu'elle s'en contre foute ;-)

C'est bien pour ça que j'ai commencé ce billet en disant que j'étais bourrée de défauts, Anne, parce que je sais très bien que je n'ai pas cette qualité-là.
Cela dit, j'ai aussi dit que les personnes que j'aimais le plus au monde depuis longtemps ne m'avaient jamais obligée à décider ou non du pardon puisqu'elles ne m'avaient jamais blessée. En fait tout dépend la dose d'amour que l'on met dans la définition de "gens que l'on aime", mais c'est vrai que ceux que j'aime vraiment plus que tout m'ont pour l'instant gentiment épargnée ;-) Pour les autres, oui je suis rancunière je le reconnais.

Mais c'est justement de "la crasse" dont je parle Teberli, sinon il n'y a rien à pardonner.
D'après ton commentaire je crois que l'on fonctionne de la même manière, tu as très bien résumé ma note et les sentiments que j'ai tenté d'y poser :) Tu appelles ce sentiment d'éloignement autrement que de la rancune, mais au fond n'est-ce pas la même chose ?
Bisous à toi

instants magiques

Le pardon ou savoir pardonner, voilà une vraie question.
Envers les gens qui m'ont fait du tord voir même gravement nuit à ma vie je préfère les fuir à jamais et ne plus les rencontrer. Je pense qu'il y a des gens incompatibles dans la vie. L'erreur c'est que parfois ils se rencontrent et que cela fait beaucoup de dégats. Pas de vie sans chaos. Le pardon ne se pose pas pour moi. Chacun vie selon sa vie. Il faut faire en sorte d'éviter les rencontres inopportunes, mais parfois cela n'est pas possible. Alors j'essaie de fuir les gens avec qui me portent malheur et lorsque je n'y suis pas parvenu j'accepte cela comme une fatalité et je me dis que je saurais les reconnaître plus façilement afin de les éviter la prochaine fois. Ce qui a de bien dans la vie c'est qu'il y a des gens qui vous enrichissent et vous apportent du bonheur. La vie n'existe que grâce à cette diversité. Les orties ont leur utilité.
Bon dimanche et n'attrape pas mal au crâne après m'avoir lu. Se laisser guider par son instinct est certainement la meilleure solution (je veux dire par là, qu'il ne sert à rien de vouloir pactiser avec ses ennemies, mais faire en sorte de ne plus les rencontrer).

Nanoo

Je trouve ton raisonnement très juste!! Je crois que je pourrai pardonner beaucoup (c'est ce que je fais déjà;D) aux gens que j'aime, mais il est vrai que la rancune reste parfois un peu, jamais très longtemps. Dans l'autre sens (ben, oui ça nous arrive aussi d'avoir des trucs à se faire pardonner!), je reconnais avoir beaucoup de mal à demander pardon!! C'est jamais pour des choses très graves, hein! mais le fait est que je devrais reconnaître mes torts plus facilement! Maudite fierté!

Elle

Non, non ...qui peut prétendre te connaître ?
Des défauts ,nous en avons tous ....certains se gèrent ,d'autres pas!
Savoir pardonner est très difficile car il y a eu blessure et elle est plus ou moins profonde suivant le caractère de chacun.
Tu sais te remettre en question , t'ouvrir au dialogue alors tu peux pardonner,j'en suis certaine MAIS je comprends très bien ce que tu veux dire malgré tout.
Je ne suis pas rancunière même si on me fait du mal pourtant,parfois j'aimerai bien ....faire la vilaine !

Bises d'L à Elle

euqinorev

Mouarf Instants Magiques, et bien tu te prends encore moins la tête que moi, tu vires d'office ! :))
Je te rejoins sur pas mal de points, par exemple on est en effet parfois incompatibles et il ne sert à rien de sans arrêt vouloir pactiser avec l'ennemi comme tu dis. Mais quand on a créé des liens, quand on s'est crus compatibles, il est parfois torturant de faire une croix sur la personne, non ? Mais comme tu dis, il faut suivre son instinct, et savoir ce qui sera le plus difficile pour nous : de chasser la personne de notre vie ou bien d'essayer d'oublier son attitude et la peine qu'elle nous a faite ? Jusqu'à maintenant j'ai toujours été aidée par cette sorte de dégoût de la personne qui naît chez moi et qui provoque mon rejet. Et quand ça ne s'est pas fait et bien j'ai pardonné ;-)

Euh...tu es sûre que tu trouves mon raisonnement juste Nanoo ? Passke j'ai quand même l'impression que l'on est diamétralement opposées dans nos raisonnements là :))) Tu m'as l'air d'être quelqu'un qui pardonne facilement, ce qui est tout à ton honneur, mais ce qui n'est justement pas mon cas...
Mais tu mets le doigt sur un truc intéressant, la fierté. Et ce qui est curieux vis à vis de ce sentiment de fierté, c'est que j'en ai beaucoup mais que ça ne m'empêche pas du tout de me remettre en question quand j'ai commis une erreur. Bizarre quand même. En fait je crois que c'est un sentiment que l'on ne place pas forcément tous au même endroit et qui ne provoque pas les mêmes réactions selon les personnes.

Je n'ai pas dit que je ne savais pas pardonner ou que je ne le faisais jamais, Elle, juste que ce n'était pas fréquent chez moi et que j'étais davantage rancunière que 'pardonneuse', souvent d'ailleurs tout simplement parce que certaines attitudes me déçoivent beaucoup en plus de me faire mal (instinct de protection probablement) et font que je préfère m'écarter des personnes et ne plus rien avoir à faire avec elles. Mais ça dépend aussi beaucoup des sentiments que j'éprouve pour les personnes et de la gravité de la vacherie, bien sûr.
Arf, ce n'est pas si facile à expliquer par écrit finalement, c'est tout à fait le genre de débat qui coule tout seul faces à faces mais dans lequel on s'embrouille par écrit. Mébon, je l'ai lancé alors je vais l'assumer ! :)))
Gros bisous à toi ma douce

Elle

Oui, pas facile de s'exprimer et loin ma pensée de dire que tu ne savais pas pardonner .
T'e un amour de p'tit bout de femme :)))
Bises douces

Lyriann

Excellente analyse de soi... Rang qu'une hier, mais demain toujours joyeuse ! hihi... Pfff... bof...

une fille

Bonjour, ça fait pas mal de temps que je vien jeter un coup d'oeil sur ce blog que je trouve bien écrit. Sur ce post je n'ai rien à rajouter ni à critiquer car je suis totalement d'accord !
Bonne continuation !

lydie

je suis sure que lorsqu'une personne a laquelle tu tiens énormément te fera du mal (ce que je ne te souhaite absolument pas)tu seras prete a pardonner puisque la perdre te sera encore plus douloureux.
c'est moua qui t'le dit crois en ma vielle expérience :)
bisous

euqinorev

Nan Elle, c'est toi qui es un amour de p'tit bout de femme, moi chuis une grande chieuse impossible ;-)
Re gros bisous

Mdrrrr Lyriann :)))

Hello Une Fille, merci de ce gentil petit mot, et peut-être à bientôt ;-)

Ben... c'est un peu très exactement ce que j'ai dit dans ma note Lydie... ;)) Ce sont ces exceptions pour lesquelles je suis capable de tout effacer. Mais franchement, les personnes auxquelles je pensais en disant ça je ne les imagine pas une seconde avec la moindre intention de me faire du mal. Donc je ne me suis pas trop mouillée en fait... :)) Ces personnes auxquelles je tiens plus fort qu'à la prunelle de mes yeux, en qui j'ai une confiance absolue et qui sont tellement importantes que je me pense capable d'accepter tout, absolument tout d'elles, il y en a 4. Dont ma puce ex-andalouse bien sûr.
Sinon, il y a et il y aura évidemment beaucoup d'autres personnes dans ma vie, et parmi elles certaines auxquelles je tiens vraiment, mais avec ces personnes-là j'ai justement tendance à ne pas pardonner facilement ; ces personnes-là, plus je les aime, plus j'ai mal en cas de trahison et moins je pardonne.

cristina

Vero,quand je suis déçue, je me retire en silence et point final!
Bisous.

nICO

Moi je suis du genre a passer l'éponge en général. D'une manière général, je suis un animal paisible qui n'aime pas les conflits. Si quelque veut le chercher des poux, il a intéret a déployer des trésors de patience pour me faire vraiment sortir de mes gonds. Quant à mes proches, pff je suis rancunier au millième degé pendant dix minutes. Mais je me dis que si je n'arrondit pas les angles, qui le fera avec moi quand j'aurai mal agi ? comme dirait Amel Bent, c'est ma philosophie: ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse; et donne leur autant que tu voudrais recevoir. C'est un mode de vie qui use, mais c'est comme ca que je suis en paix avec moi-même. Je ne m'aime vraiment pas dans la haine.

bishka

un coucou en passant pour dire que tout va bien..gros bisoussssssssss

euqinorev

Rigolo Cristina, on était ensemble l'une chez l'autre ;)
On réagit donc de la même manière, en écartant la personne de notre existence. Mais il ne s'agit pas de seule déception, dans ce à quoi je pense la déception n'est qu'une conséquence de la douleur provoquée par la blessure. Si je suis juste déçue et rien d'autre c'est que je n'avais pas grand sentiment pour la personne et le problème du pardon ne se pose même pas, je me contre-fiche alors de pardonner.
Bisous à toi

C'est vrai nICO ? Si une personne que tu aimes fort et en qui tu as une totale confiance te fait une affreuse crasse tu pardonnes sans hésitation ? Tu ne lui en veux de rien ? Alors je dis chapeau. J'avoue que j'en suis incapable, et je n'en admire que davantage la force que ça me semble devoir nécessiter. Et ça me confirme le fait que tu es un mec plein de qualités ;-)
Je reviens juste sur la notion de mal agir que tu évoques. Il y a des choses, des actes que je ne ferai jamais aux gens que j'aime. Au-delà de la fontaine dont il vaut mieux ne jamais affirmer que l'on ne boira pas l'eau, il y a tout de même des choses que l'on se connait assez pour savoir qu'on ne les fera pas, des choses qui vont à l'encontre de notre nature et de notre caractère. Et, en toute franchise, si un jour je me retrouvais à faire ces choses-là, je serais affreusement mal et je trouverais parfaitement normal qu'on ne me les pardonne pas et que l'on me vire de sa vie. En fait, je n'attends rien des autres que je ne suis prête à donner moi-même, ça limite un poil les déceptions ;-)

Tu m'as vue passer chez toi Bishka ? Justement je commençais à m'inquiéter et venais aux nouvelles. Bon, tant mieux alors.
Gros bisousss à toi

lechantdupain

Euh pardon si je suis hors sujet, mais là je viens juste te souhaiter une bonne nuit. :) Bisous.

Ambre

Je suis aussi assez rancunière car assez susceptible et je pense que cela va de pair. Avec les gens que j'aime fort je ne peux pas casser le lien alors je cherche à savoir la motivation, je veux qu'on m'explique pourquoi il fallait me blesser, je triture la plaie pour en faire sortir le pus et qu'elle puisse cicatriser (pardon pour l'image pas très poétique mais c'est ça). Pour les autres je laisse tout tomber sans me faire encore plus de cheveux blancs.

Baïlili

J'aime bien cette note sur le pardon. Ca me travaille depuis quelques temps, je me pose la question "comment pourrais-je lui pardonner si elle ne reconnais pas le mal qu'elle m'a fait ?" Ce qui rejoint ce que tu dis, il n'est pas possible de pardonner si il n'y a pas de demande.
Je crois être aussi rancunière mais j'ai un gros défaut, je ne sais pas dire "non" ! Alors, je me laisse entrainer dans des relations fausses, remplies de rancune, qui ne me plaisent pas. Il vaudrait beaucoup mieux être forte et couper court. Ne pas pardonner en fait !

euqinorev

Un coucou n'est jamais hors sujet JJ ;-)
Bisous et bonne journée à toi

Je fais une "séparation" dans les gens que j'aime Ambre ; les 4 dont j'ai déjà parlés et que je ne pourrai pas virer de ma vie, donc à qui je pardonnerai (mais qui ne pourraient pas me faire de crasse non plus), et les autres, ceux vis à vis de qui je suis rancunière parce que je les aime et suis blessée s'ils me font une vacherie. Attention, une vraie vacherie, pas une broutille ou une mini embrouille ;)
Mais quand on t'a expliqué pourquoi on a voulu de faire mal, tu pardonnes ?

En effet Baïlili. Il est déjà difficile de pardonner si la personne souhaite l'être, alors si elle s'en fout ou pense être aussi pure qu'un agneau et ne reconnaît pas son erreur alors là c'est impossible, je suis bien d'accord. Enfin si ça l'est, il y a des gens qui en sont capables mais pas moi c'est certain.
Quant à ta 2nde partie de réponse, je ne sais pas s'il vaut mieux ne pas pardonner du tout, je ne crois pas (j'aimerais bien parfois être moins rancunière). Mais il est clair qu'il faut assumer son choix sinon on est mal. Soit on pardonne et on fait disparaître sa rancune petit à petit, soit on ne peut pas et il vaut mieux couper court et s'éloigner. Mais ça peut ne pas être si facile ça dépend de nos caractères.

claude

l'injustice, la méchanceté, le refus de reconnaître ses erreurs et la mauvaise foi qui va toujours avec...Vaste programme comme disait l'autre mais tellement présent surtout de nos jours
Je crois être incapable d'oublier et partant de pardonner. C'est d'ailleurs un handicap quand la vie nous amène à côtoyer des personnes pour lesquelles on n'éprouve que méfiance ou ressentiment.
Ca serait bien en fait parfois de disposer d'un bouton "delete" dans sa mémoire perso ;-(
Claude

nam-nam

Amen!

Henri

J'arrive comme un cheval dans la soupe, mais de mon point de vue, je pense sincerement que tout ce qui nous met en colère, ne fait que réveiller des points sensibles en nous, qui sont identiques à ce qui nous met les boules justement! Suis-je clair?

Ambre

Comme pour toi j'ai une poignée de gens autour de moi dont je suis absolument sûre. Mais il y en a quelques autres que j'aime beaucoup aussi et ne veux pas perdre. Pour ceux-là si la discussion met à jour un malaise ayant provoqué cette agression, malaise dont reconnais la raison, alors je passe l'éponge, même si j'avoue que j'aurai tendance à rester sur mes gardes à l'avenir. Pardonner oui, mais la confiance en a tout de même pris un coup.

euqinorev

C'est vrai que ça peut être un handicap Claude. Un bouton 'delete' oui c'est une bonne idée...
Je me rends compte qu'il y a davantage de personnes rancunières que je ne le pensais, ça me rassure je me sens moins mauvaise... ;))

Nam-nam> ;-)

Arf Henri, un cheval dans la soupe ça fait du dégât... ;)
Si tu es clair ? Ben pas vraiment en fait. J'ai bien compris kekchoz mais chuis pas sûre du tout que ce soit ce que tu aies voulu dire : j'ai compris que d'après toi être rancunier ne sert qu'à nous garder en colère et est donc mauvais pour la santé. C'est ça ? Si j'ai bon, je dirais qu'en ce qui me concerne c'est d'aller contre mon envie et vouloir me forcer à pardonner ce que mon coeur rejette qui me mine et me garde en colère.
En fait, comme l'a dit Instants Magiques je crois que c'est notre instinct que l'on doit suivre, notre nature...

Oui Ambre, en effet la confiance en prend un coup. Et sans confiance comment rester vraiment amis... Il m'arrive de pardonner. C'est rare mais ça arrive. Mais la confiance ne redevient jamais vraiment ce qu'elle était "avant".

Abstruse

même plus de rancunes
(d'autres priorités et pas d'énergies à perdre)

quand au pardon
(ça dépend de l'attitude de l'autre et de la gravité des faits, mais ça reste toujours possible)

en regle général quand une personne me déçoit, je passe à autre chose, j'ai une bonne armure et un peu d'entrainement (rires)

Fargo

En gros, tu mets quinze lignes pour dire que tu as un caractère de merde. Mais ça, c'est pas difficile de le savoir, tu lattes plus vite que ton ombre dès que tu sens la pointe d'une aiguille titiller tes appréciations souvent très justes mais toujours très personnelles. C'est une question d'amour trop propre. C'est exactement comme quand tu (me)dis: "Si t'es pas content, t'as qu'à aller te faire cuire une poule" Bah ouais... on peut n'être pas toujours content et quand même aimer la petite euqinorev, c'est comme ça et ça évite de se poser à chaque billet la question du [je le pardonne ou je le pardonne pas]. La rancune, c'est un luxe ma bonne dame.

euqinorev

Heureusement que ça reste possible Abstruse. Je voulais juste dire que je ne pardonnais pas facilement, pas que je ne le faisais jamais.

Mais oui Fargo allez, défoule-toi... ;)
Cela dit je ne suis pas certaine d'avoir envie que tu aimes la petite euqinorev, peut-être s'entendrait-on mieux si tu la détestais ?

Fargo

Et merde... le temps d'un pousse café, je réfléchissais à ma tirade en me disant : "quel enfoiré, tu avais dit que tu essayerais d'être un peu plus modéré dans tes propos" et paf, en plein dedans... Je reviens pour mettre de l'ordre dans ma "chose" au dessus mais trop tard, il va encore falloir que tu me pardonnes. Désolé.

Lunaba

je ferme aussi la porte à ces faiseurs de pluie :)

euqinorev

Fargo désolé, bien sûr je vais le croire. Mais peu importe finalement que je "pardonne" ou non. Tu sembles prendre tant de plaisir à ces propos lapidaires que je m'en voudrais de te brimer.

Jolie expression Eva :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

janvier 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Expressement vôtre

Boîte à zique

Invités d'honneur non blogueurs

  • Aubade
  • Haig
  • Jean-Pierre
  • Lydie
  • Mon Ange Gardien
  • Nykky
  • Postscriptum
  • Sulak
  • Virginie
  • Xoom

Coups de coeur littéraires

Sériesmania

  • Les Experts : Miami
  • Les Experts
  • Profiler
  • Cold case
  • Bones
  • New York, unité spéciale
  • Esprits criminels
  • 24 heures chrono
  • Dr House
  • New York, police judicière
  • New York, section criminelle
  • Médium
  • Missing : Disparus sans laisser de traces
  • Sex & the city
  • Numb3rs
  • N.C.I.S. : Enquêtes spéciales
  • FBI : Portés disparus
  • Les Experts : Manhattan
  • Grey's Anatomy

Séries cultes, mania aussi

  • Skippy le kangourou
  • Le Saint
  • Max la menace
  • L'homme de fer
  • Daktari
  • Colombo
  • Au-delà du réel
  • Flipper le dauphin
  • Au coeur du temps
  • Voyages au fond des mers
  • Les envahisseurs
  • Chapeau melon et bottes de cuir
  • Amicalement vôtre
  • Mission impossible
  • L'amour du risque
  • Starsky et Hutch
  • Les mystères de l'Ouest
  • Ma sorcière bien-aimée
  • La grande vallée
  • Bonanza
  • Au nom de la loi
  • Cosmos 1999
  • Zorro
Blog powered by Typepad