Les gardiens de la tanière

« Les fils d'amour | Accueil | Confession sans mea culpa »

mardi 21 novembre 2006

Commentaires

henri

Et tu vivras de quoi? De dattes, et d'eau pas très fraîche? ;-)

nICO

Je garde également un très bon souvenir du sahara (passé deux noels la bas, ou un seul je sais plus), mais bon j'étais assez petiot donc je ne me souviens de pas grand chose sinon d'avoir été vraiment marqué par cette petite incursion dans le désert. Maintenant je crois que ca me ferait un peu bizarre.

euqinorev

De ce que vivent tous ceux qui y habitent Henri, tout simplement, comment font-ils d'après toi ?

Noël en plein Sahara nICO, ça doit être un peu anachronique quand même ;)
Oui, ça marque le désert. Mais pourquoi bizarre maintenant ?

lechantdupain

Tu le sauras un jour peut-être... J'ai vu des photos de la voûte céleste prises en plein désert, le ciel est tout à fait extraordinaire. Bonne nuit et doux rêves en attendant que tu les réalises. Bisous.

Uéhtam

nico: deux Noël mon petit :p

pour moi ce qui est fascinant dans le désert, mais c'est un peu ce que tu évoques d'une certaine manière, c'est une sorte d'attraction-répulsion. c'est-à-dire l'attrait pour la beauté très mystérieuse, le charme unique du Sahara; et dans le même temps une sensation d'écrasement, presque d'oppression, du fait de deux choses qui m'ont marqué: le gigantisme, ou la sensation d'infinité et le plein silence.
mais j'y retournerais bien aussi ;)
des bisous ensablés

P@sc@l

Il y a dans ces mots-là toute la passion pour un lieu "hors du temps et des Hommes" comme notre vie citadine n'en offre pas mais à te lire je peus remplacer le désert par l'ocan ou encore la haute montagne qui peuvent provoquer les mêmes sentiments, les mêmes émotions...
C'est beau, c'est loin et ça traduit nos envies d'ailleurs...

Amicalement

P@sc@l

Elle

J'aime bien ce Sahara dont tu parles ....
Bises matinales

Nanoo

Je ne connais du désert que les magnifiques photos que l'on peut glaner ici et là... Mais 2 de mes amis y ont fait un séjour avec bivouac sous la tente voire sans tente du tout pour profiter du ciel, et passage par de splendides oasis... je sais qu'ils en gardent un souvenir merveilleux. On ne peut certes pas en ressortir indemne... on y laisse un peu de nous, non?

euqinorev

En effet JJ, pour un passionné du ciel comme toi celui du Sahara doit être particulièrement fantastique.
Bisous à toi

C'est très vrai Uéhtam. Le silence total est très rare, on le trouve dans le désert.
Mais l'attraction a été beaucoup plus forte que la répulsion ;) En fait le mot est trop fort, je préfère celui d'oppression.
Bisous touaregs (plein de sable :)) )

Tout à fait Pascal, l'océan et la montagne provoquent les mêmes sensations je n'en doute pas.
Amicalement à toi

Bisous mon Elle

C'est ce que j'ai fait Nanoo, j'y ai passé 6 semaines il y a 17 ans, avec des amis, et nos propres voitures. Un voyage extraordinaire. On dormait à la belle étoile, chaque soir dans un endroit différent. J'en ai fait le récit en 4 fois dans l'ancienne tanière, en me servant de mon carnet de voyage, si tu veux je te donne les liens ?
Bien sûr que j'y ai laissé un peu de moi, la preuve... ;-)

4largo

Tiens c'est bizzare moi ça aurait plutôt tendance à m'engoisser le désert, peur de s'y perdre... Je suis allé jusqu'aux portes du désert Marocain mais j'ai pas voulu m'aventurer plus avant.

Marie Bland

Je n'ai jamais mis les pieds dans un desert, mais cela doit en effet être très impressionnant. Bonne journée

teb

C'est vrai .....(merci Pascal)
un lieu "hors du temps et des Hommes"
un lieu où on peut laisser le regard se perdre dans l'immense, et retrouver des sensations pures...
un lieu qui ne peut laisser indifférent...
Bisous

lio

L'albatros que je suis est plus fasciné par l'océan que je ne me passer de voir très longtemps. Cet infini des vagues. Avec la sensation d aller quelque part de rejoindre un nouveau monde lointain. entre ciel et océan un équilibre. Biz ma'selle

enriqueta

Tu réveilles en moi de très beaux souvenirs, le Sahara tunisien, une méharée en 1997, marche à pied le matin, après la dune de sable vient le plateau caillouteux, après le plateau, la dune, dromadaire l'après midi, avez-vous déjà eu de la bave de dromadaire sur vos vêtements? Moi, oui...le thé à la menthe, le bivouac, la popote, avez-vous déjà "fait la vaisselle" avec du sable?Moi oui...une vipère, le rut des dromadaires, les tentes berbères, les jourées chaudes, les nuits glacées, s'endormir en regardant les étoiles...les gerbilles, les oiseaux...Le paradis!

enriqueta

Se réchauffer autour du feu de camp en buvant du whisky, en chantant en arabe et en dansant...Mon rêve, y retourner!

Sinon je t'ais passé un "scrongneugneu" de relais sur mon blog.

euqinorev

ça arrive parfois 4Largo. D'ailleurs quand on a décidé ce voyage on a pris le risque, sur les 9 personnes que nous étions il y en avait 6 qui n'avaient aucune expérience du désert. Heureusement personne n'a eu cette angoisse paralysante, sinon il aurait fallu la/le rapatrier.

Impressionnant et fascinant Marie Bland, et tant d'autres choses encore... Bonne fin de journée à toi

Des sensations pures Teb, exactement ;)
Bisous zaussi

Je reconnais que je suis nettement moins à l'aise sur l'océan Lio. Je ressens le besoin d'eau (l'un de mes rêves est de vivre au bord d'un océan, ou d'un lac), mais dessus c'est moins mon truc. Cela étant les ressentis sont les mêmes c'est clair.
Biz monsieur l'Albatros :)

Oui j'ai connu tout ça Enriqueta, ou presque (comme je l'ai dit à Nanoo, 6 semaines en plein Sahara), sauf la bave de chameau (dont je me passe très bien au demeurant) et les tentes berbères puisque nous dormions à la belle étoile. Et nos nuits n'étaient pas glacées, c'était en semptembre et même si l'on perdait pas mal de degrés (45 en journée et 20 la nuit), on ne peut pas parler de glace. Si tu veux lire les notes de ce récit je te fais la même proposition qu'à Nanoo.
Bon, je vais de ce pas voir le scrogneugneu de relais chez toi ;-)

La fille d'à côté

J'ai des souvenirs de désert aussi, à plusieurs également, face à soi-même. Ce que dit 4largo résonne dans ma mémoire. Je me rappelle de certains copains très angoissés à l'idée de dormir au milieu de nulle part, sans protection, sans arbre, sans rien d'autre que ses propres pensées. Je me rappelle avoir fait le vide en moi.
Ta note est superbement écrite. Bisous à très bientôt

bourik

Evidemment, je ne pouvais pas rester taisant, vu le titre de cette note.
Vieille et récurrente attraction sont ces déserts que je n'ai jamais approchés vraiment.
Juste une petite incursion dans les premières dunes au Sud Maroc,je devais avoir 10 ans, il y a bien longtemps, donc.
Et pourtant ces images sont incroyablement présentes dans mon cerveau.
Cela veut bien dire quelque chose.
J'irai assurément, un de ces quatre.
Je suis convaincu d'y trouver des merveilles.
Ta note et les commentaires éclairés qui l'accompagnent m'y poussent encore plus.
Bises

le Chat

moi la chose qui ma le plus surpris la première fois c'est la variété des paysages dans ces lieux ou il n'y a sois disant rien.
Mais ce qui fait le plus grand bien dans un séjour dans le désert, c'est le silence intérieur qui obligatoirement finis par s'installer et nous procure des instant de paix impossible à connaitre dans nos villes.
miaou

cristina

Ton récit est très sympa, et j'espère de tout coeur que tu retrouveras un jour la route de ce désert que tu aimes tant.Bisous.

euqinorev

Ben merci La Fille d'à côté :)
Oui le désert nous fait faire le vide en nous, le vide de tout ce qui n'est pas indispensable, de tout ce qui n'est pas vrai...
Ce que tu dis de tes amis me rappelle une anecdote. Une nuit je n'arrivais pas à dormir, le vent poussait dans notre direction, à mon ami et à moi (il y a toujours du vent dans le désert, surtout la nuit) les forts ronflements de l'un des copains. Impossible de dormir, j'ai donc décidé de m'éloigner. J'ai pris mon lit de camp et mon duvet et me suis éloignée de quelques dizaines de mètres, à priori tout droit, jusqu'à ce que je n'entende plus les ronflements. Je me suis recouchée, et au bout de 10 minutes il m'a pris une angoisse pas possible, pour la première (et seule) fois depuis que l'on était en plein désert. Je me suis relevée et suis repartie tout droit pour revenir au camp, préférant encore une nuit blanche. Et bien j'ai bien failli ne pas retrouver notre campement, en fait de tout droit j'étais partie 2 fois de travers, dans le noir, et je me suis complètement perdue. En plein Sahara et à 3 heures du mat', c'est assez moyen. J'ai fini par retrouver le campement... grâce aux ronflements du copain. Et bien je t'assure que je me souviens encore du sentiment de solitude physique écrasante et de perdition ressenti à ce moment-là.
Bisous à toi

On y trouve en effet des merveilles Bourik, j'espère que tu le découvriras un jour par toi-même. C'est tellement de bonheur et d'exaltation. Mais attention, on peut devenir accro ;-)
Bizaussi

Comme tu dis Le Chat, 'soi-disant' rien. En fait il y a des trésors partout...
Oui, exactement, des instants de paix, autant auditive que visuelle, de paix et de sérénité totale.

J'espère aussi Cristina

Baïlili

Je crois qu'on a en soi un endroit fait pour nous, un endroit où on se sent miraculeusement vraiment chez soi. Le tout est de le trouver... Tu l'as trouvé, et bien sûr que tu y retourneras et alors... bye bye Euqinorev !

euqinorev

Peut-être Baïlili, peut-être... ;-)

fargo

une tombe, là bas, ça doit être pas mal. Peu/pas de visites, pas de fleurs, le jour brûlant et la nuit glaciale comme seul témoins pour nous rappeler nos vies.

euqinorev

Tiens tu me donnes une idée Fargo... J'avais l'intention d'opter pour l'incinération, mais une tombe dans le sable du désert ça me tente bien finalement...

Baïlili

Ou bien alors mélanger ses cendres avec le sable, une véritable osmose...
Un peu morbide comme comm, non ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

janvier 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Expressement vôtre

Boîte à zique

Invités d'honneur non blogueurs

  • Aubade
  • Haig
  • Jean-Pierre
  • Lydie
  • Mon Ange Gardien
  • Nykky
  • Postscriptum
  • Sulak
  • Virginie
  • Xoom

Coups de coeur littéraires

Sériesmania

  • Les Experts : Miami
  • Les Experts
  • Profiler
  • Cold case
  • Bones
  • New York, unité spéciale
  • Esprits criminels
  • 24 heures chrono
  • Dr House
  • New York, police judicière
  • New York, section criminelle
  • Médium
  • Missing : Disparus sans laisser de traces
  • Sex & the city
  • Numb3rs
  • N.C.I.S. : Enquêtes spéciales
  • FBI : Portés disparus
  • Les Experts : Manhattan
  • Grey's Anatomy

Séries cultes, mania aussi

  • Skippy le kangourou
  • Le Saint
  • Max la menace
  • L'homme de fer
  • Daktari
  • Colombo
  • Au-delà du réel
  • Flipper le dauphin
  • Au coeur du temps
  • Voyages au fond des mers
  • Les envahisseurs
  • Chapeau melon et bottes de cuir
  • Amicalement vôtre
  • Mission impossible
  • L'amour du risque
  • Starsky et Hutch
  • Les mystères de l'Ouest
  • Ma sorcière bien-aimée
  • La grande vallée
  • Bonanza
  • Au nom de la loi
  • Cosmos 1999
  • Zorro
Blog powered by Typepad