Les gardiens de la tanière

« Loréal bien sûr | Accueil | Des mots pour le rire »

jeudi 18 janvier 2007

Commentaires

mysterieuse

Bonjour

La solitude est un état d'esprit,un trait de notre caractère !J'aime la solitude parceque je ne la subis pas!
Ce dont tu parles,enfin je crois est l'isolement,cette absence d'un autre ,proche ou lointain , de celui ou de celle qui nous aide à marcher et à vivre.
L'espoir et le rêve me semblent effectivement indispensables au bonheur,même dans la solitude, si fugace et minime soit il

Bonne journée et promis je ne te vouvoie plus(putain d'éducation)

Thierry

J'aspire très souvent à la solitude, le bonheur parfait me parait bien souvent être la liberté de la solitude, les rêves sans bornes de cette liberté, l'ouverture pleine d'une liberté entière.
C'est un vrai bonheur quand elle arrive..
Mais il faut bien reconnaitre que ... çà finit par vite gonfler, et méchant.
Encore un paradoxe, la vie est un équilibre sur le fil d'un funembule, et le vent ne finit jamais par ne plus souffler.

pousse mousse

He bien dis dons tu as changé de photos depuis ce matin ??? Tu trouves que ce coquillage solitaire, oublié sur cette grande plage convient mieux à ton billet... oui sans doute, mais le paysage était magnifique aussi.

"Paris est une solitude peuplée ; une ville de province est un désert sans solitude."
François Mauriac

je suis mal placée pour parler de solitude ayant toujours été très entourée, frère-soeur, pensionnat, mari, enfants....

mais je crois que j'aurais du mal à vivre seule que j'en ai très peur et que c'est certainement ce qui m'empêche (aussi) de me séparer de mon conjoint...

courage et bisous Véro

euqinorev

Je ne suis pas d'accord Mysterieuse, la solitude peut aussi être une malédiction. Il ne faut pas la confondre avec l'indépendance. Ou avec nos besoins de solitudes épisodiques, qui sont eux nécessaires à toute relation à deux.
La solitude peut se choisir c'est vrai, mais la plupart du temps elle se subit. Rares sont les gens qui comme toi apparemment la recherchent et l'aiment, et ce que je reproche aux réponses systématiques habituelles sur le sujet, c'est que quand quelqu'un en souffre il faut respecter ça, et non lui seriner que c'est un truc génial et qu'il ne connaît pas sa chance (je ne dis pas que c'est ce que tu as dit, hein, juste que c'est ce que j'entends si souvent et qui me fait grimper aux rideaux ;) )
Mouarf avec cette histoire de vouvoiement, mais ce qui m'a étonnée c'est qu'il est arrivé d'un coup alors qu'on se tutoyait avant :-)

Je crois qu'il y a surtout plusieurs formes de solitude Thierry, au moins deux. Celle à laquelle on aspire de temps en temps quand on vit à deux, qui permet de se ressourcer, de "prendre l'air", et celle que certains subissent en continu, pendant longtemps, et qui bouffe la vie. Et là je parle bien de la seconde.

Exact Pousse mousse, je suis tombée sur celle-ci et j'ai trouvé qu'elle collait pile poil avec le sujet. Mais ne t'inquiète pas l'autre ressurgira un jour ;))
Je comprends très bien ce que tu veux dire, et je trouve courageux de ta part de le dire. Tu es décidément d'une franchise étonnante qui me plait beaucoup, et je ne dis pas ça que passke je suis pareil hein ! :)
Bisous à toi

JM

Tu as tout à fait raison ; il est facile d'aspirer à la solitude lorsque l'on n'est pas seul...Il est vrai que c'est agrable en générale de partager les bons et les mauvais moments avec quelqu'un qui nous est cher et de pouvoir effectivement poser sa tête sur une épaule compréhensive
plein de bisous

Laudith

Tout à fait d'accord avec JM., je déteste la solitude, l'humain n'est pas fait pour vivre seul.

Gros bisous d'une femme seule... et dans la tempête aujourd'hui, je ne peux sortir, sauf en mettant des poids dans mes poches et encore !!!

euqinorev

On est donc d'accord tous les trois, JM, Laudith (mais ça je le savais, cette note m'a été inspirée par le petit échange sur le sujet qu'il y a eu chez Elle avant-hier) et moi.
ça me fait plaisir qu'il y ait des personnes qui pensent la même chose que moi à ce sujet parce que d'habitude je me sens un peu extra-terrestre ! Gros bisous à vous deux

pousse mousse

à lire les commentaires, je me rends compte que nous les gens en couple ont tendance effectivement à faire des erreurs de vocabulaire et à mélanger liberté, indépendance et moment de tranquilité avec LA SOLITUDE...

ma soeur est une solitaire, indépendante intégriste... mais aussi associale ... je pense que c'est presque indispensable pour supporter la solitude.

quant à ma franchise il faut appeler un tigre un tigre et ne pas me voiler la face si je veux avancer, déjà que j'ai l'impression de reculer par moments .... bises

sofi

on a tendance à confondre solitude et liberté. Parfois elles se croisent mais à la longue, on aspire à la seconde tout en souffrant de la première.

Nanoo

La solitude m'angoisse! Je rale souvent sur mon Hom... mais même ces raleries et autres petites contrariétés ne pèsent pas lourd comparé au bonheur d'être à deux. Je comprends toutes tes espérances, tes aspirations à un bonheur à deux, tes envies de partage!!!
Bisous

bourik

Solitude et isolement sont quand meme bien proches,il s'agit dans tous les cas de se retrouver face à soi; rarement facile, n'est-ce-pas?
Une personne qui m'est fondamentale me disait récemment:"si je vivais de mon coté (elle est mariée), je me sentirais moins seule".
Quelle phrase terrible!
Juste quelques mots qui résument la faillite d'un couple.
Cette solitude-là me semble doublement douloureuse puisqu'elle ajoute à l'absence d'échange le constat d'un énorme échec.

Mais comment vivre sans échanger ni mot ni regard ni émotion ni geste ?

La solitude permanente est une mort lente et insidieuse que je compare à celle qui vient par engourdissement dans le froid.

Bises à toi


euqinorev

Bah non Pousse mousse, je ne crois pas qu'être associale soit nécesssaire pour supporter la solitude, au contraire du coup on a envie de voir du monde et de communiquer. C'est même la principale raison qui m'a fait ouvrir mon premier blog il y a presque 2 ans 1/2.
Mais encore une fois, ça dépend certainement des personnes !

Tu crois Sofi ? ce n'est pourtant pas du tout la même chose, être libre ce n'est pas être seul, c'est avoir la possibilité de faire des choix. Enfin pour moi en tout cas ;)

Bisous Nanoo

Je n'ai pas dit que la solitude n'existait pas en couple Bourik, juste que ce n'était pas la même, du tout, et qu'à la longue ça me saoûlait grave que l'on me rétorque systématiquement que la solitude à plusieurs est pire que la solitude seule, genre "te plains pas t'as la bonne place au moins personne ne t'emmerde et puis tu ne souffres pas puisque personne ne te manque et tu n'as rien perdu au moins toi". Mais bien sûr...
Mais je suis à 200 % d'accord avec ta dernière phrase.
Bises en retour

pousse mousse

mais je n'ai pas dit que tu étais associale Euqinorev !!! loin de là mon idée, juste que ma soeur qui est une pure solitaire est associale....
d'ailleurs toi c'est le contraire puisque tu vis une solitude forcée....

teberli

Je dirais qu'il y a un énooorme problème de vocabulaire , et surtout de "ressenti des mots" (oui .. ben j'sais pas comment ça s'appelle ;-))
Sûr que, souvent, avec mon Mr Teb sur qui je ne peux pas compter, qui m'embarrasse plus qu'il ne me soutient, j'aurais tendance à dire que je préfèrerais la solitude ... Mais pour autant... je suis un être de contact (rôoo, comme c'est dit ;-)) et je ne peux me passer des autres ... même si j'apprécie et si j'aspire à .. la solitude assez souvent ....
Alors je me dis ... comme en toutes choses .. si c'était juste une question d'équilibre ???
Je crois que chacun comprend le mot "solitude" en fonction de son propre vécu....
Et, pour finir sur un clin d'oeil félin ... je crois qu'il y a autant de formes de solitudes que races de chats différentes...
Tu crois qu'on peut dire ça ????
Et... je sais bien que toute la tendresse que l'on peut te donner, nous... n'allègera pas ta sensation de solitude ...
Le remède est ailleurs..
Des gros bisous

euqinorev

Mouarf Pousse mousse, je n'ai pas dit que tu avais dit que j'étais associale, j'ai juste répondu à ta phrase "mais aussi associale ... je pense que c'est presque indispensable pour supporter la solitude" en disant qu'à mon avis ce n'était pas indispensable et que j'en étais la preuve, et que c'était 2 choses différentes ;)

Exactement Teb, en effet chacun ressent ce mot en fonction de son vécu.
La solitude qui entre dans un équilibre j'ai du mal à l'appeler comme ça, pour moi ce serait plutôt un besoin parfaitement légitime d'un minimim d'indépendance. Mais bon, c'est toujours cette histoire de vocabulaire :)
Quant à la tendresse des amis bloggeurs c'est vrai qu'elle est importante, super importante même, mais qu'elle n'a rien à voir. D'autant que quand on éteint son ordinateur ben il n'y en n'a plus, de bloggeurs... ;)
Des gros bisous à toi

Madeleine

Tu dis toujours si bien ce que tu ressens, ce que tu vis que je n'oserai rien te répondre !
Tu mérites de le trouver celui qui te fera oublier la solitude.
Bises

lechantdupain

Tout ce que je sais, c'est que la solitude est terrible, un vide difficile à combler.. Bonne nuit Véronique, bisous!

Ambre

La solitude n'est bien vécue que si on sait qu'elle n'est que momentanée. Enfin, c'est ce que je pense.

SanAntonio

il est très fréquent que les gens aiment a se mentir et que la solitude et l'indépendance soit plus que souvent interprété, faut-il encore avoir expliqué des le début d'une histoire ce que l'on veut, ce que l'on désir et ce que l'on sent être indispensable a son bien être pour pouvoir aimer et être aimé sans confusions, n'y passion incontrôlée, je pense que l'amour a besoin d'être passionnelle sans pour autant fusionner dans une sorte de tourbillon qui laisserais l'autre dans un état de manque irréversible

pour faire plus simple et court je crois profondément que l'amour qui comblerait le solitude dont tu parles, passerait par beaucoup de mots et de discutions nécessaire a une compréhension totale de ce que chacun des deux désireraient et attendraient de l'autre.......

Nickie

Putain de solitude, putain d'isolement également... Personnellement, j'en ai parfois très marre de tout ça.

Heureusement, mon blog et mes contacts virtuels, m'en sortent un peu chaque jour...

Bises de Montréal!!

maitresoixante

Question : est-ce que celui ou celle qui se pose la question de la solitude en étant seul ne se la poserait pas quand même en étant à deux ?
Pourquoi ma question ? Mystérieuse disait que la solitude est un état d'esprit et là je suis d'accord. On peut aussi se sentir inutile en n'étant pas seul, l'utilité ne se "mesure" pas à l'entourage. Ce qui est évident, c'est le malaise d'être seul bien qu'ayant quelqu'un à côté ou ce même malaise bien qu'ayant des personnes qui pensent à vous. Je crois que l'essentiel dans tout ça c'est de vivre pleinement les moments de partage quels qu'ils soient et quelle que soit notre situation, non ?

VivielaVie

je trouve que tout ce que vous dîtes est trés vrai. Tous les mots y sont déposés via le coeur. La solitude c'est comme une maladie que j'éloigne toujours de moi, j'y jette mes mini sorts, je la contourne parfois (pas trés bien d'ailleurs)en me faisant plus de torts. Je reconnais que cette "absence quotidienne" va jusqu'à ronger tous tes sens... et moi je me demande toujours comment la sollitude peut elle toujours vouloir à s'accrocher au bras de ma meilleure amie...hein ?

nam-nam

pas trop trop d'accord mais ne trouvant pas vraiment les mots qu'il faut pour m'exprimer correctement afin d'être comprise, je préfère m'abstenir de donner mon avis et ma vision.

Elle

C'est vrai que la solitude ,on la perçoit telle qu'on la vit !
Je comprends tout à fait quelle est la tienne mais je sais quelle est la mienne ...je ne me plains pas , j'ai une famille mais avec des mais ...
Peut-on bousculer cette solitude ?
Peut-on bousculer des êtres déprimés qui vous entourent ?
Se sentir seule car impuissante ...je pense à cette solitude -là ...en ce moment !
Mais là ...est un autre sujet .
Je t'embrasse

lydie

je lis toujours avec autant de plaisir tes petites notes.
difficile pour moi de savoir la souffrance de vivre seule au quotidien puisque çà ne mets jamais arrivé, maintenant j'ai dans mon entourage des personnes qui se plaignent de cette solitude mais qui ne sont pas prêtes a faire des concessions pour partager une vie a deux,pake mine de rien... pas simple non plus une vie à deux !
bisous

euqinorev

Bisous Madeleine et JJ :)

Je suis d'accord Ambre, mais ce n'est pas de cette solitude-là dont je parle ;-)

En effet SanAntonio, complètement d'accord. De toute façon l'amour, enfin sa réussite en tout cas, passe toujours par beaucoup de mots et de compréhension, par de la communication, sinon on est sûr de se retrouver en plein dans cette solitude à deux que j'ai opposée à la solitude seule. Et que je ne renie pas d'ailleurs, je dis juste qu'elle est différente.

Je te comprends Nickie, ça ne doit pas être facile tous les jours pour toi !
Bises vers Montréal ;)

Je comprends ta réponse Maitresoixante, vu que tu fais justement partie de ceux qui se sentent parfois seuls en étant à deux. Mais je ne suis pas d'accord avec la question que tu poses au début. Je suis sûre que ce sont 2 solitudes différentes, et qu'en ressentir une ne signifie pas que l'on se sente systémtiquement seul dans la vie quelle qu'elle soit, que ce soit une sorte de trait de caractère. Je n'ai pas toujours été seule, et quand je suis à deux je ne me sens absolument pas seule.
Sinon bien sûr que l'important est de vivre les moments de partage, mais ça n'a rien à voir avec ce dont on parle je crois, c'est un peu un détournement du sujet ;-))

C'est vrai que j'ai toujours admiré la façon dont tu parvenais toujours à la tenir loin de toi Vivie. Moi j'ai beau y jeter des sorts rien à faire, y doivent être archi périmés les miens ! :))))

D'acc' Nam-nam ;)

Je pense que oui Elle, dans l'absolu et dans le principe la solitude est bousculable, puisqu'elle est un état présent par définition modifiable (enfin en partant du principe qu'elle n'est pas un état d'esprit justement mais bel et bien un état constaté et subi). Mais que l'on puisse le faire est une chose, que l'on en ait les moyens en est une autre, je suis d'accord avec ce que tu veux dire.
Je t'embrasse aussi

Complètement d'accord Lydie. Bien sûr que ce n'est pas toujours simple, il faut y mettre du sien c'est évident sinon ça ne marchera jamais.
Bisous à toi

La petite cerise sur le gâteau

Quand on est seul, on voudrait trouver une autre âme pour partager ou se reposer un peu...quand on est deux, on lutte sans cesse pour trouver un chemin sur lequel l'autre n'empiétera pas pour préserver son indépendance d'être...les deux situations sont effectivement incomparables...
Je t'embrasse !

Baïlili

Je crois avoir longtemps confondu solitude, liberté et indépendance ! J'ai aspiré à la solitude sans me rendre compte qu'elle était finalement difficile à vivre et que la seule chose que je voulais et dont j'ai besoin, c'était des moments "seule". Je suis entièrement d'accord avec toi et j'avoue que je n'aurais pas dit ça il y a quelques mois...
Bisous, ma Miss.

euqinorev

C'est probablement un peu vrai La Petite cerise. Mais quand on a connu les deux situations, je pense qu'on est capable de choisir celle que l'on préfère :)
Bisous à toi

C'est souvent après coup que l'on réalise certaines choses Baïlili. Je n'ai pour ma part jamais aspiré à la solitude car j'ai eu la chance de presque toujours (sauf une fois) pouvoir garder mon indépendance et des plages de liberté quand j'étais à deux. Par contre, la solitude m'est tombée dessus un (beau) jour sans crier gare et sans que je ne l'appelle, la garce ! :-))
Bisous nénette

mm

Je déteste me sentir seule lorsque je rentre chez moi (à Paris) je n'ai pas choisi ma solitude, il est parti parce qu'il avait d'autres filles à rencontrer, une autre vie à mener, une autre vie à remplir, pas la mienne à partager, je déteste qu'il m'ait laissée...seule

lolo_2712

Bonjour

La solitude je la vois plutot comme une malediction, une espece de parasite qui s'insinue dans les moindres recoins de la vie. J'essaye de la faire disparaitre, de l'obscurcir mais elle reste toujours la, présente, tapie dans l'ombre. Et quand je crois l'avoir tuée, elle réapparait, plus forte, plus sombre.
C'est un monstre difficile à tuer.
Je crois que c'est vers 11-12 ans que ma solitude a commencé à apparaitre .. Pas de copains, pas de copine, pas d'invitation aux soirées, une vie cloisonnée, une prison. Et puis ... La solitude ca rend dingue, a se taper la tete contre les murs, à se demander pourquoi, pourquoi
Mon test pour savoir si je suis vraiment seul c'est de me demander si je mourrais qui le découvrirait, au bout de combien de temps. Aujourd'hui je pense que ça prendrait environ 1 semaine, mais en ce moment j'ai quand même quelques amis.

Mon plus cher souhait, ce serait de la terrasser et d'arriver à cet état de grace, a savoir de choisir d'etre seul. Ce n'est pa s encore le cas ...

A tous, je vous cite un extrait de "La vie rêvée des anges" :
"Je te souhaite la vie que tu veux, chaque jour, chaque seconde. Ton amie".

C'est ce que je souhaite a chacun, chacune d'entre vous

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

janvier 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Expressement vôtre

Boîte à zique

Invités d'honneur non blogueurs

  • Aubade
  • Haig
  • Jean-Pierre
  • Lydie
  • Mon Ange Gardien
  • Nykky
  • Postscriptum
  • Sulak
  • Virginie
  • Xoom

Coups de coeur littéraires

Sériesmania

  • Les Experts : Miami
  • Les Experts
  • Profiler
  • Cold case
  • Bones
  • New York, unité spéciale
  • Esprits criminels
  • 24 heures chrono
  • Dr House
  • New York, police judicière
  • New York, section criminelle
  • Médium
  • Missing : Disparus sans laisser de traces
  • Sex & the city
  • Numb3rs
  • N.C.I.S. : Enquêtes spéciales
  • FBI : Portés disparus
  • Les Experts : Manhattan
  • Grey's Anatomy

Séries cultes, mania aussi

  • Skippy le kangourou
  • Le Saint
  • Max la menace
  • L'homme de fer
  • Daktari
  • Colombo
  • Au-delà du réel
  • Flipper le dauphin
  • Au coeur du temps
  • Voyages au fond des mers
  • Les envahisseurs
  • Chapeau melon et bottes de cuir
  • Amicalement vôtre
  • Mission impossible
  • L'amour du risque
  • Starsky et Hutch
  • Les mystères de l'Ouest
  • Ma sorcière bien-aimée
  • La grande vallée
  • Bonanza
  • Au nom de la loi
  • Cosmos 1999
  • Zorro
Blog powered by Typepad