Les gardiens de la tanière

« Un homme et une femme | Accueil | De l'amour dans les yeux »

mardi 27 février 2007

Commentaires

lydie

dans ces conditions la ?
OH oui !
sur ta photo je vois, eau transparente , lagon bleu et ...complexe hotelier ...au moins un 5 étoiles :))
j'me sauve ;)

euqinorev

Mouarf Lydie, j'avais pas fait gaffe ! j'avais juste vu quelques cahutes de branchages... Ah non alors, pas question de complexe hôtelier, quelle horreur !
Bon, du coup j'ai changé la photo ;))

Peter-Pan (JM)

Attends moi Véro j'arrive
Bisous

4largo

Heu non pas pour moi ou pas longtemps ou alors si mais avec de superbes sirènes au long cheveux tout autour de moi dans l'eau caliente... arfff non le conte c'était hier ;-)

Sulak911

Pour avoir déjà essayé, on se passe très bien des colifichets de la civilisation (j'ai quand même eu un peu de mal pour l'ordinateur).

Si c'est ce dont tu as vraiment envie, pourquoi ne pas le faire ?

De plus, je crois que c'est en se débarassant du superflu qu'on arrive à trouver l'essentiel (enfin, son essentiel à soi). Donnes-toi un peu de temps pour savoir où tu ne veux pas aller, et tu trouveras ta direction spontanément.

Bon courage et bonne journée !

euqinorev

Sourire JM. Et tu fais quoi de ta petite femme ? Tu la vends pour te payer le biller aller simple ? :))
Bisous à toi

Gaffe aux sirènes 4Largo, c'est super dangereux ces trucs-là ! :-)

C'est aussi ce dont je me suis rendue compte dans le Sahara Sulak, et rien ne m'a manqué. J'aime beaucoup ta phrase "c'est en se débarassant du superflu qu'on arrive à trouver son essentiel"...
Mais pour l'instant ce n'est qu'un rêve, ne serait-ce que parce que je ne ferai rien tant que mes parents, vieux et malades, seront là. Par ailleurs, il y a aussi une condition pas facile, l'homme de mon coeur ; vu mon parcours de vie sentimentale c'est carrément pas gagné, d'autant qu'il faudrait aussi qu'il ait la même envie ;))
Mais c'est un rêve vraiment très fort.
Merci pour ton encouragement :-)

cristina

'Aller jusqu'au bout de ses rêves"
Plus facile à dire qu'à faire, mais pourquoi pas?
Je comprends que tant que tu as tes parents, cette chose n'est pas réalisable,mais tu peux entretenir l'idée du projet.
Ta photo contraste bien fort avec le temps que nous avons aujourd'hui!!
Bisous.

nina

oui, tu as bien raison, et en plus, les polynésiens sont tellement accueillants et gentils !

Sulak911

Pour tes vieux parents, je comprends, mais pour l'homme de ton coeur, peut-être que c'est dans ton ailleurs de rêve que tu vas le rencontrer ?

4largo

Pas grave faut savoir vivre dangeureusement parfois ;-)

lechantdupain

En tous cas, il est bon de rêver! Je ne sais si je serai très heureux dans ces îles. Un voyageur emmène dans ses valises ses abimes. Sans leurs repères habituels, ils deviennent encore plus profonds. Je suis un peu hors-sujet là. Continuons de rêver :) Bisous Véronique !

farang

oui ... je reste juste silencieuse et je pense que tu sauras pourquoi!

claude

J'ai vécu sur un atoll pendant quelque temps. Côté lagon, c'était sympa mais j'ai encore en mémoire l'aspect sinistre du côté océan: Des coraux morts et grisâtres sur lesquels il était très dangereux de marcher, un côté où on n'allait d'ailleurs pas et puis ce bruit entêtant de l'océan tout puissant mais aussi la gentillesse des habitants et les chants du bal du samedi soir sur un coin de jetée repris en coeur par tous avec des paroles à faire rougir de confusion le plus endurci des carabins et les couleurs des flamboyants et les feuilles légères des pandanus dont le nom m'a toujours fait me marrer
Et les odeurs portées dans la majesté des nuages...
J'ai été bien content d'en repartir
Mais dis moi, je ne suis pas trop en train d'abimer tes rêves, là, non?

Uéhtam

passer un moment dans ce genre d'endroit, je dis pas! mais s'y installer, c'est tout de même autre chose... je pense que la réalité du quotidien, avec ses petits tracas et ses grandes contraintes, y est tout aussi présente voire oppressante qu'ailleurs...
bref, ne dit-on pas que le ciel est toujours plus bleu ailleurs?
plein de bisous ensablés ;)

euqinorev

Oui Cristina, beaucoup plus facile à dire qu'à faire ;)
Bisous à toi

C'est en effet ce que j'ai entendu dire Nina :-)

Pas bête Sulak tiens, je n'y avais pas pensé...

Mouarf 4Largo, surtout dans ce cas de figure, hein ! :))

Non tu n'es pas hors sujet JJ, c'est juste ton avis. Il est clair que l'on n'est pas forcément tous heureux dans ce genre vie, ça dépend vraiment de chacun.
Bisous zaussi

Bien sûr que oui ma Farang je sais pourquoi...

Les rêves sont faits pour être abîmés par les autres Claude, c'est dans la nature des choses.
Mais je n'ai jmais dit que la vie était parfaite là-bas, elle n'est parfaite nulle part ; j'ai juste dit juste qu'elle paraissait magnifique et me correspondrait bien mieux que celle de merde que je vis en ce moment depuis longtemps.

Je te fais un peu la même réponse qu'à Claude, Uéhtam. Bien sûr qu'il y a partout une réalité du quodidien. Et alors ? Pourquoi serait-ce un problème ou un inconvénient ?
Je ne sais pas si le ciel est toujours plus bleu ailleurs, ou l'herbe plus verte (foutues phrases toutes faites), mais rien n'empêche d'y aller quand même, non ? Pourquoi préférer sous ce fallatieux prétexte rester à macérer dans ce qui ne nous convient pas, ou plus ?
Plein de bisous à toi

Olivier

Je suis parti 1 semaine sur une île des Maldives et je t'avoue que même avec tout le confort à ma diposition, je commençais à ronger les pieds de mon lit.
Trop actif pour ce rytme de vie malheureusement ... ;)

euqinorev

Mdrrrr pour l'image du 'rongeage' des pieds du lit Olivier :)))
Mais tu y étais en vacances je suppose ? Je pense que si l'on y vit, avec tout ce qu'il y a à faire (pêcher de quoi manger, cultiver, construire, nettoyer et tant d'autre chose encore) et sans confort justement, tout prend une optique différente. Il est évident que si je décide d'aller au bout de ce rêve je commencerais par aller passer quelque temps chez l'habitant, à vivre exactement comme eux et à travailler avec eux.
Tiens, je me demande si au fond de moi je ne suis pas finalement une énorme flémarde Lol

Elle

Une vie comme cela, j'aimerai bien aussi !
Une vie calme ..prendre son temps ..ne pas courir(je sais ..suis pas obligée ).
Je pourrai moi aussi me passer d'un certain confort ...mais bon , j'ai encore un peu de monde qui a besoin de moi (je pense ici).

Allez, je rêve ..j'y suis ..suis sur l'île.

Bisous rêveurs

Laurent

Pour ma part, je rêve aussi de voyages tous les jours. J'ai même le projet de me faire un mini tour du monde dans quelques années. Alors je te comprends. Il faut profiter de ce qu'il y'a ailleurs aussi pour découvrir et s'enrichir d'autres cultures.
Bonne fin de soirée

Madeleine

Tu peux presque avoir ça au fond de ma campagne :) mais sans le lagon, le soleil, les dauphins, ... mais la tranquillité assurée !

neurhone

On a tous des rêves tenaces, certains se réaliseront d'autres pas ... ils sont bien où ils sont car ils servent à nous faire vivre.

Je laisse un sourire sur ton blog très félin ...

Galileo

on en reve tous ... mais certaines realités nous rattrapent !!

euqinorev

Oui Elle, nos attaches. Mais moi j'en ai peu, très peu. Trop peu d'ailleurs mais bon, ça a aussi du bon, dans ce genre de cas...
Rêvons ensemble ;)

Il ne s'agit pas de voyage pour moi là Laurent, mais bel et bien de départ complet et d'installation définitive.
Je te souhaite de parvenir à faire ton petit tour du monde.

Ben tu sais Madeleine, comment te dire ça, mais c'est justement le dépaysement, les lagons, les dauphins et le soleil qui me font envie. La tranquilité c'est autre chose, et je ne pense pas que ce soit ce qui m'attire le plus là-bas, surtout avec tout ce qu'il doit y avoir à faire quand on y vit ;))

Exactement Neurhone, et je suis ravie de t'accueillir dans la tanière. Merci pour le sourire, que je te renvoie avec plaisir.

Non Galileo, pas tous, loin de là. Beaucoup d'entre nous ne se sentent pas capables de faire définitivement une croix sur tout confort et toute modernité.

teb

Heureusement qu'on a des rêves pour "tendre vers".....
ça permet de continuer son chemin, vaille que vaille ....
Je ferais bien une petite annonce "échangerais très volontiers confort et modernité contre ..." contre quoi, d'ailleurs ... J'allais dire tendresse .. mais finalement, tendresse toute seule, ça ne veut rien dire ... ;-))
Allez, à plus tard, quand je serai mieux lunée ;-))
Des bises

Lunaba

oui s'isoler pour retrouver l'essence ciel :)

Ambre

La nature est essentielle à mon équilibre mais ne me suffit pas. Je ne suis pas lagon non plus. Le reste de la famille était partie passer 3 semaines sur l'île Maurice et j'ai préféré Paris et le Louvre des antiquités égyptiennes en solitaire. Je ne peux pas vivre sans vieilles pierres :-)

Laudith

Île lointaine

Elle pensait à tout, elle pensait à rien
Profitant de l’instant qui lui faisait du bien
Le corps tout alangui qu’elle offrait au regard
Des immenses palmiers courbés pour mieux la voir
Lorsqu’elle se retrouvait sur le bord de la plage
Allongée dans le sable bordé de coquillages
Elle refaisait le monde vu sous un nouveau jour
Où il n’existerait plus que beauté et amour
L’océan caressait la barrière de corail
Elle était arrivée cela faisait un bail
Dans cette île lointaine petit joyau en mer
Lui servant de refuge cerné d’une eau bleue vert
La beauté de ces lieux lui faisait oublier
La douleur de son cœur qui se cicatrisait

Gros bisousssss

euqinorev

Je ne pense pas comme toi Teb. Moi la tendresse toute seule je la prends sans problème (enfin quand je dis toute seule, je veux dire un homme avec tout ce qui va avec hein, je faisais juste une opposition avec le confort et la modernité)
Bisous

Ce n'est pas tellement s'isoler Eva, je l'ai dit je n'ai pas le syndrome île déserte. C'est vivre autrement surtout, là où les valeurs sont des vraies valeurs et non le prix de la dernière télé à écran plat.

Bah oui Anbre, chacun son truc ;-) Heureusement d'ailleurs, si tout le monde voulait aller vivre dans ce genre d'endroits ils deviendraient très vite des enfers, où l'on reproduirait tout ce que l'on a voulu quitter...
(sinon, il y a aussi des vieiles pierres en Polynésie, mais plutôt sous forme de gros rochers moussus... :))) )

C'est magnifique Laudith, merci pour ce cadeau, et ce petit joyau :-)
Gros bisoussss à toi

Bibi

Je t'envie d'avoir ce rêve, savoir où tu aimerais te poser... Pour la question du confort matériel, c'est vrai que je ne vois pas tellement comment y échapper sous nos cieux ocidentaux. Notre vie y est si peu simple, souvent j'ai de grandes crises de déconsommation... et une soif d'aller voir ailleurs, mais partout, vraiment partout. Mais pour ça, il faut des sous ! Bouh !!! Alors, continuer à travailler,amasser pour s'octroyer des parts de liberté: quel engrenage ! :-)

euqinorev

J'en ai tellement de rêves Bibi... A commencer par enfin retrouver un travail.
En réalité la déconsommation n'est pas si difficile à trouver, ni chère : il "suffit" d'aller dans un pays du tiers monde avec un billet aller simple et d'y rester. Mais là c'est le courage qui nous manque, à moi la première...
Merci de ton passage et à bientôt

Jack Maudelaire

Rien que du rêve, un jour, il faudra se réveiller...

Amicalement - Jack Maudelaire

calliope

mon île me manque ...

:)

euqinorev

Non ce n'est pas rien que du rêve Jack Maudelaire. Enfin si, pour l'instant, puisque je ne peux pas abandonner mes parents, mais j'y pense sérieusement. ça fait longtemps que je sens que je ne finirai pas ma vie en France. Alors il y a pire qu'une île polynésienne n'est-ce pas ? ;-)

Comme je te comprends Calliope...

lasidonie

Ton rêve, j'ai eu la chance de pouvoir le réaliser à 30 ans, en polynésie, j'y ai vécu 7 ans. Cefut merveilleux, la plus belle période de ma vie. Je garde, depuis, le besoin de soleil, de mer chaude, de cocotiers...Et les voyages que je fais tiennent comptent de ce besoin...quand c'est possible. Bonne semaine.

euqinorev

Puis-je te demander, Lasidonie, pourquoi tu en es repartie ?
En tout cas ton commentaire confirme mon désir de tout faire pour aller au bout de ce rêve, alors merci pour ça...

JLG

J'ai aussi partagé les pierres
de l'Afrique aux Antilles
ces pierres et ces mains tendues
pour le partage
ces rêves que je préserve
au bord de mes yeux
je sais qu'un jour
je les retrouverai...
Merci
JL

euqinorev

Merci à toi pour ces jolis mots JLG. J'ai fait un tour rapide chez toi, lu ton dernier texte, wowwwww...
A bientôt

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

janvier 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Expressement vôtre

Boîte à zique

Invités d'honneur non blogueurs

  • Aubade
  • Haig
  • Jean-Pierre
  • Lydie
  • Mon Ange Gardien
  • Nykky
  • Postscriptum
  • Sulak
  • Virginie
  • Xoom

Coups de coeur littéraires

Sériesmania

  • Les Experts : Miami
  • Les Experts
  • Profiler
  • Cold case
  • Bones
  • New York, unité spéciale
  • Esprits criminels
  • 24 heures chrono
  • Dr House
  • New York, police judicière
  • New York, section criminelle
  • Médium
  • Missing : Disparus sans laisser de traces
  • Sex & the city
  • Numb3rs
  • N.C.I.S. : Enquêtes spéciales
  • FBI : Portés disparus
  • Les Experts : Manhattan
  • Grey's Anatomy

Séries cultes, mania aussi

  • Skippy le kangourou
  • Le Saint
  • Max la menace
  • L'homme de fer
  • Daktari
  • Colombo
  • Au-delà du réel
  • Flipper le dauphin
  • Au coeur du temps
  • Voyages au fond des mers
  • Les envahisseurs
  • Chapeau melon et bottes de cuir
  • Amicalement vôtre
  • Mission impossible
  • L'amour du risque
  • Starsky et Hutch
  • Les mystères de l'Ouest
  • Ma sorcière bien-aimée
  • La grande vallée
  • Bonanza
  • Au nom de la loi
  • Cosmos 1999
  • Zorro
Blog powered by Typepad