Les gardiens de la tanière

« Hop, un petit peu de philosophie | Accueil | Bad news »

jeudi 02 août 2007

Commentaires

vero

tu es excellente véro :-).... je suis comme toi ... je ne peux respecter tout le monde... j'ai eu une expérience dans ma vie privée ou j'étais émerveillée par une personne... et qui avec le temps a fait que je n'ai plus aucun respect pour elle....j'ai appris quelque chose suite à cela...si tu n'as pas de respect envers toi même..difficile d'en avoir pour les autres...
bises ma véro .... je t'adore.

Ambre

Je suis tout à fait d'accord avec toi et t'embrasse.

lechantdupain

En dehors du côté respect de la nature, bien que je n'apprécie pas particulièrement Hulot je la trouve fort juste, cette phrase me semble en effet très applicable au domaine des sentiments, amitié ou amour. Lorsque je regarde les yeux rieurs de mon hirondelle, je la ressens pleinement. Et ces moments sont de grandes joies pour moi.

Je te souhaite une douce nuit Véronique. Bisous.

La fille d'à côté

Il y a longtemps que je sais que je n'aime que ceux que je respecte et admire. Pour des raisons parfois très différentes c'est vrai mais toujours parce qu'ils font preuve d'une certaine endurance.
C'était une jolie réflexion Euqinorev, riche et... respectueuse^^

viesecrete

Je sui contente de servir à quelque chose alors !!! (humour!) Je pense que je suis peut être plsu généreuse, mais cette génrosité est induite par mon métier où je cotoie des gens que je respecte toujours quels qu'ils soient : des dans abris. Ex tolards, ex dealers, es drogués ou même tu peux enlever les ex!, je les aide au quotidien, sans juger, sans dénigrer. parfois c'est dur j'avoue, surtout pour des violeurs mais je suis tellement naive que je me dis que chacun d'entre nous a droit à l'erreur non ??? Bises. Vie secrete

cristina

Une très bonne fin de semaine, Véro.Bisous.

euqinorev

Et toi tu es trop mignonne Véro ;)
Tu poses une autre question dans ta réponse, très intéressante : peut-on respecter les autres si l'on ne se respecte pas soi-même ? j'avoue que je n'en sais rien, je ne me l'étais jamais demandé... Je sais que si l'on ne s'aime pas il n'est pas facile de se faire aimer parce qu'on émet des ondes négatives, mais ce n'est pas pareil. En fait, je me demande s'il est possible de ne pas se respecter soi-même, et comment ça se voit, comment on le sait...
Gros bisous à toi

Je t'embrasse aussi Ambre :)

J'aime beaucoup ta façon de parler de ton Hirondelle JJ...
Belle journée et bisous à toi

Merci Rowan ;)
Moi aussi pour aimer j'ai besoin de respecter, et comme toi d'éprouver une certaine forme d'admiration quelle qu'elle soit. Mais le respect est-il systématiquement lié à l'émerveillement, c'est la question que je me pose en ce qui concerne les relations humaines. Je crois en fait que le mot "émerveillement", très fort, est vraiment destiné à la Nature.

Sourire Viesecrète, mais à la lecture de tes mots il me semble que tu "sers à quelque chose" en continu ! ;-)
Bravo pour ton métier, je suis en admiration devant les gens comme toi. ça demande une telle abnégation de soi-même, une telle générosité... Oui en effet du coup je comprends pourquoi tu penses ainsi, bien sûr que c'est lié à ton travail.
Sinon, que chacun ait droit à l'erreur oui, mais pour moi tout dépend quand même de l'erreur, il y en a d'atroces qui ne sont pas pardonnables. Mais bon, c'est bien sûr un avis qui n'engage que moi. La fille adolescente d'une blogueuse a récemment failli se faire violer et n'a dû son salut qu'à l'arrivée impromptue d'une voiture, et je n'ose même pas imaginer son traumatisme. Alors quand il y a réellement l'acte... J'espère que je ne vais pas te choquer mais je me suis toujours réjouie de savoir ce que subissent dans les douches les violeurs et les pédophiles, de la part de leurs congénères, quand ils sont incarcérés.
Plein de bises

A toi aussi Cristina, bisous :)

cacahuète

Le respect est une valeur des plus importantes pour moi... et tout comme vie secrete, je suis capable, je pense de respecter mon ennemi (sans pour autant accepter ses agissements !) le respect n'est tout de même pas l'acceptation !...

bisous ma belle

Sulak911

Quand je parlais de respecter chaque être humain, je voulais simplement dire qu'il n'est pas dans mes intentions de faire aucun mal à un être humain (à aucun animal non plus d'ailleurs).

Pour le reste,j'ai les sentiments de tout un chacun : certaines personnes me lèvent le coeur, de par leurs comportements, leurs agissements, leurs écrits ou leurs paroles. Mais je reste persuadée que ce qui rend la vie en société acceptable, c'est le degré de civilisation de certains êtres évolués (NB: je ne m'y inclus pas).

Je suis comme tout le monde, j'ai mes préjugés, mes idées toutes faites sur les gens et les choses. Il est quelques personnes en ce bas monde que j'aimerais attraper par les chevaux et exploser contre le mur jusqu'à ce que mort s'ensuive. Il est assurément des gens qui ont la même envie avec moi.

Ne pas le faire n'est pas de la lâcheté, c'est juste le principe "Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse". Souvent, devant mes ennemis (et Dieu sait si j'en ai pas mal), je me demande comment j'aimerais qu'on se comporte avec moi, et je base mes réactions sur ce que moi, j'aimerais recevoir. Et mon comportement est alors bien plus doux.

J'ai fait un post sur le blog de Nickie, hier, sur un jeu qui fait fureur en Chine. Il y est question de tuer et de torturer des fonctionnaires ripoux. C'est paraît-il un jeu "éducatif". Là est justement le sens de mon propos : la bêtise et les mauvais agissements des uns ne justifient pas les mauvais comportements des autres.

Contrairement à ce que tu crois, je ne suis pas plus généreuse qu'un(e) autre. Je suis quelqu'un d'impulsif, j'ai fait énormément de mal en parlant, en réclamant, ou en agissant beaucoup trop vite. Alors, maintenant j'essaie d'aller plus doucement, de "tourner sept fois la langue dans ma bouche" avant de dire ou de faire une ânerie, pour que la société dans laquelle je vis ne ressemble pas à un immense western, où la loi du tallion régnerait en maître.

Pardon d'avoir été un peu longue, mais ton post necessitait un ajustement de ma part.

Bises et bonne AM

Lydie

je n'ai pas eu le temps de laisser un commentaire sur le précédent billet, mais je dois dire que je suis beaucoup "plus d'accord" avec toi sur ce que tu écris maintenant :)
mon ennemi ? ben ouai je n'ai pas envie de le respecter
Bisous et bon weekend

maitresoixante

Je suis assez d'accord avec la phrase de Nicolas Hulot même si je pense qu'on peut respecter également sans être toujours émerveillé parce qu'on a certains principes.
Un humoriste a dit qu'il faut être économe de son mépris à cause du grand nombre de nécessiteux, moi j'essaie d'être économe même si mon mauvais moi reprend le dessus de temps en temps,par exemple, si la peine de mort me gêne, la réclusion elle ne me choquerait pas dans les cas que tu évoques... parce qu'à être trop humain, on finit par ne plus l'être, non ?

euqinorev

C'est tout à fait vrai Cacahuète, respecter ne veut pas dire accepter. Mais il y a tout de même des gens que je ne suis pas capable de respecter.
Bisous à toi

Tu peux écrire ici aussi longuement que tu le souhaites Sulak :)
Je n'ai rien à ajouter à tes mots car tu y parles de toi, juste que je partage beaucoup des choses que tu dis. Et que j'apprécie beaucoup ta personnalité.
Bisous et bon ouiken

C'est l'un des nombreux bons côtés des blogs Lydie, tu dis un truc et puis les réponses des blogamis te poussent à réfléchir, et du coup tu ajustes ta pensée. C'est ce que j'appelle de bons échanges !
Bisous et bon ouik' à toi aussi

Je suis d'accord Maitresoixante, et heureusement que l'on peut respecter sans être émerveillé, c'est justement mon ajustement de pensée entre le précédent billet et celui-ci.
Bien sûr qu'il ne faut pas mépriser à tout va, il y a infiniment plus de personnes que je respecte que de gens que je méprise, heureusement ! Il faut quand même faire très fort pour que je méprise quelqu'un, mais je voulais juste dire que je ne peux pas respecter d'office et par principe tout être humain quoi qu'il fasse comme mal aux autres. Attention, tout est relatif dans cette notion de mal, mais il y a des comportements réellement atroces (ceux dont j'ai parlé, pédophilie et tout ce qui touche aux enfants, viols, tueurs en série, tortionaires...).
Bon, me voilà en train de m'interroger sur ta dernière phrase... Sacré Nicolas Hulot, sa phrase va finir par provoquer l'usure définitive de mon dernier neurone ! lol

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

janvier 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Expressement vôtre

Boîte à zique

Invités d'honneur non blogueurs

  • Aubade
  • Haig
  • Jean-Pierre
  • Lydie
  • Mon Ange Gardien
  • Nykky
  • Postscriptum
  • Sulak
  • Virginie
  • Xoom

Coups de coeur littéraires

Sériesmania

  • Les Experts : Miami
  • Les Experts
  • Profiler
  • Cold case
  • Bones
  • New York, unité spéciale
  • Esprits criminels
  • 24 heures chrono
  • Dr House
  • New York, police judicière
  • New York, section criminelle
  • Médium
  • Missing : Disparus sans laisser de traces
  • Sex & the city
  • Numb3rs
  • N.C.I.S. : Enquêtes spéciales
  • FBI : Portés disparus
  • Les Experts : Manhattan
  • Grey's Anatomy

Séries cultes, mania aussi

  • Skippy le kangourou
  • Le Saint
  • Max la menace
  • L'homme de fer
  • Daktari
  • Colombo
  • Au-delà du réel
  • Flipper le dauphin
  • Au coeur du temps
  • Voyages au fond des mers
  • Les envahisseurs
  • Chapeau melon et bottes de cuir
  • Amicalement vôtre
  • Mission impossible
  • L'amour du risque
  • Starsky et Hutch
  • Les mystères de l'Ouest
  • Ma sorcière bien-aimée
  • La grande vallée
  • Bonanza
  • Au nom de la loi
  • Cosmos 1999
  • Zorro
Blog powered by Typepad