Les gardiens de la tanière

« Dangereux délires | Accueil | Dis-moi comment tu écris »

dimanche 16 août 2009

Commentaires

Laudith

Parfois une rencontre se fait au moment où l'on s'y attend le moins.

Les sites de rencontres pullulent sur le net, on n'a que l'embarras du choix, bien souvent beaucoup mettent des photos qui ne sont pas les leurs, ou alors ils ont 10 ans de moins, mentent sur leur taille, leur poids, disent qu'ils sont libres qu'alors cela est faux, certains même arnaquent les personnes... j'ai vu un reportage sur le sujet qui disait aussi que certains sites demandes à leurs employés de mettre un faux message sur les annonces des personnes qui n'en n'ont pas, ceci afin qu'elles ne résilient pas leur abonnement, alors il vaut mieux une rencontre bien réel que ces sites.

Bonne soirée Véro, fais de beaux rêves...

euqinorev

* Je dirais même, LAUDITH, que les plus belles rencontres se font toujours au moment où l'on s'y attend le moins.
Oui, il y a certainement beaucoup d'entourloupes sur ces sites. Et c'est peut-être pour ça justement qu'ils sont en train de laisser petit à petit la place aux nouvelles techniques de confrontations réelles dont je parle dans la note.
Douces soirée, nuit et rêves à toi aussi :)

jean-claude

Fabuleux billet!

jean-claude

[billet honnête]

rejays

De tout temps, ou presque, il y a eu des lieux de rencontres.
Autrefois, les garçons et les filles allaient danser dans les bals musette. A notre époque, les boîtes de nuit et les dancings les ont remplacés et aujourd'hui, le net permet de dialoguer et de se rencontrer si affinités.
Les clubs de rencontres risquent de laisser un goût amer mais quel que soit le moyen, le risque de se faire rouler dans la farine n'est jamais nul.
Tout change mais la quête de l'âme sœur reste la même.

philsland

Virtuel, réel, un rêve peut se réaliser n'importe ou, n'importe quand, il suffit d'y croire, j'y ai toujours cru et tout les miens se sont concrétisés.
Bizzzzzzzzzzzz
,.,^..^,.,

euqinorev

* Heu... JEAN-CLAUDE, ferais-tu un concours d'amphibologie avec toi-même ?
Bon, compris, je prends tes commentaires au degré N, soit à peu près à l'inverse de ce qu'ils semblent dire ;)

* Je ne parle pas des lieux de rencontres "normaux", REJAYS, et ancestraux, mais bien de ceux nés de cette recherche actuelle de plus en plus effrénée, et de plus en plus difficile.

* Tu as de la chance PHIL. Les miens se sont toujours cassé la gueule. Et je peux t'assurer que ce n'est pas faute d'y avoir cru...
Bizzzzzz à toi

Pralinette

Didonc ma sourette, ça c'est sûr que les prétendants ne sont pas devant ta porte, ah ça non !!! mais dis-moi... la franchis-tu souvent ta porte pour aller à la rencontre de l'Amour ? Je crois savoir que tu sors un peu, pour le nécessaire : aller voir tes parents, faire tes courses,et autres obligations, mais est-ce suffisant ? Oui ok au détour d'un rayon de supermarché tu peux "tomber" sur l'homme de ta vie... Tiens, par exemple, dans les belles allées du parc de St Cloud, je suis sûre que s'y promènent des messieurs charmants en manque de tendresse ! des sérieux hein, attention ! :)))

euqinorev

* Sourire ma SOURETTE, et que faut-il que je fasse d'après toi ? Que j'écume seule les boîtes de nuit ? Que j'arpente les trottoirs avec un panneau attaché au cou ?
Mais je n'irai pas plus loin dans ma réponse, pas ici en tout cas, vu que ce billet n'a pas pour objectif de parler de moi mais juste d'un phénomène de société.
[Des quoi tu dis ? des sérieux ?? mouhahahahahaha !!!]

Rayon de Soleil

Je pense que les rencontres se font toujours de façon innatendues et pour moi ça a toujours été au moment où je me sentais la plus moche: comme pour me prouver le contraire !!! (cf note !) bises à toi et patiente, vis ta vie de célibataire jusqu'au jour où une rencontre s'imposera comme une évidencez... Bises

euqinorev

* ça me semble évident RAYON DE SOLEIL, du moins pour celles dues au hasard. Mais quand on s'inscrit à un spped dating ou à une croisière spéciale célibataires, on ne peut pas dire que les rencontres soient inattendues !
(Quant à MES rencontres, bien que, je le répète, ce billet n'a pas pour but d'en parler, j'en ai eu plus que mon compte ; et pour les résultats que ça a donné... ;) )
Bises à toi

DUKE

Mais qui est ce grand esprit qui nous a sorti:
"Pour vivre heureux vivons caché".
Bisou
Duke

mariebruxelles

Demain, 18 août, il y aura exactement 8 ans que la grande toile m'a fait croiser celui qui est devenu mon Breton Préféré.
Préférant des épaules accueillantes et éphémères, je ne cherchais plus l'âme sœur depuis longtemps. Lui était en couple depuis 10 ans et vivait à 3000 km d'ici.
Ca n'aurait pas dû être lui, ça n'aurait pas dû être moi.... et pourtant !

Quand on a déjà accumulé pas mal d'heures de vol, on a forcément dans un coin de la tête une liste de critères de sélection aussi longue que les jambes d'Adriana Karambeu (pas un blond, pas un divorcé avec marmaille, par un ceci, pas un cela...). Va-t-en choisir quelqu'un et plaire à ce même quelqu'un dans ces conditions ! Et dans un speed-dating ou autre truc "exprès pour ça" encore bien. Moi j'dis que c'est loin d'être gagné !
Il faut laisser faire le hasard (et lui en fournir l'occasion).
On fait parfois de très chouettes rencontres au rayon poudres à lessiver du supermarché du coin..... ;-)

euqinorev

* Je ne sais pas DUKE, un ermite certainement, en tout cas quelqu'un qui n'aimait pas beaucoup son prochain ;)
Bisoux

* Complètement d'accord MARIEBRUXELLES, belle et juste réponse, et qui plus est qui donne de l'espoir à tous les esseulé(es ;)

lechantdupain

Oui un marché très juteux qui s'adapte constamment aux besoins de la société. Maintenant comment se situer personnellement dans tout cela. Quels sont mes besoins profonds? Que se cache-t-il réellement derrière ce que nous appelons l'amour ? Image de soi embellie, besoins de tendresse, de possession de l'autre, de rôle social, de communication ? domaine que tu connais bien. Il y a bien sur, du moins pour moi, le côté découverte de l'autre et par conséquent de soi-même. S'affronter à ses peurs, à ses angoisses, à ses désirs, oserai-je ? etc Découvrir la confiance mutuelle et la possibilité d'évoluer de manière tout à fait inattendue en fonction des rapports avec son partenaire. Image idyllique ? c'est le cas de l'écrire :) Tout est dans le trouble que chacun d'entre nous ressent au plus profond de lui, femme ou homme...
Maintenant est-ce là un hasard ou une mise en scène comme s'en servent les techniques plus modernes que tu évoques? A chacun sa philosophie...
Et bien des pages ont déjà été écrites là dessus, nous pouvons toujours en faire un roman :)
Comme je suis souvent à côté de la plaque,je souhaite à tous de tirer le bon n° :) mais mieux vaut être seul que mal accompagné...
Gros bisous Véronique

francis

Je vais peut – être dire un truc tout con mais en général quand on cherche on ne trouve pas
et quand on ne cherche pas çà vient tout seul…Je pense que les rencontres vraies et sincères sont celles du hasard, les autres étant motivées par une démarche de ‘ résultat ‘ en quelque sorte sont forcément parasitées au départ , donc vouées le plus souvent à l’échec.

« Quand vous leur parlez d'un nouvel ami, elles ne vous questionnent jamais sur l'essentiel. Elles ne vous disent jamais: "Quel est le son de sa voix? Quels sont les jeux qu'il préfère? Est-ce qu'il collectionne les papillons?" Elles vous demandent: "Quel âge a-t-il? Combien a-t-il de frères? Combien pèse-t-il? Combien gagne son père?" Alors seulement elles croient le connaître. Si vous dites aux grandes personnes: "J'ai vu une belle maison en briques roses, avec des géraniums aux fenêtres et des colombes sur le toit…" elles ne parviennent pas à s'imaginer cette maison. Il faut leur dire: "J'ai vu une maison de cent mille francs." Alors elles s'écrient: comme c'est joli »

euqinorev

* En tout cas JJ tu n'es pas à côté de la plaque dans ton commentaire ;)
C'est un très juste complément d'analyse que tu as fait là. J'aime tout particulièrement ta phrase "Tout est dans le trouble que chacun d'entre nous ressent au plus profond de lui".
Oui, en effet à chacun sa philisophie. Bien que je préfère de loin les rencontres de hasard, si je devais choisir une méthode moderne je crois que ce serait plutôt les soirées ou les voyages (même si j'imagine que ce n'est pas donné) plutôt que le net ; ça évite de se faire des idées pendant des jours ou des semaines sur un simple jeu d'écritures, et d'être ensuite déçu.
Et oui aussi, mieux vaut être seul que mal accompagné ! (sinon le célibat n'existerait pas, hein ;) )
Des gros bisous à toi

* Parfaitement d'accord avec toi FRANCIS.
Et merci pour cette jolie citation (le Petit Prince ?), même si j'ose espérer que tous les adultes ne sont pas comme ça :)

Laurent

Je pense que tout cela est un peu du hasard... il y a longtemps que je ne cherche plus non plus... et que je me dis que la rencontre viendra le jour qu'elle est prévue...
Il faut malgré tout rester optimiste de mon point de vue. Alors courage et dis toi qu'un jour...
Bonne fin de soirée

Dean

Difficile d'être patient-e, pour ne pas dire insupportable par moment, et pourtant qu'est-ce que l'espoir sinon attendre. Il faut y croire, crier, gueuler jusqu'à ce que quelqu'un entende ta voix. Peut-être es-tu encore trop patiente et ne gueules-tu pas encore assez fort ?
Pourtant les messieurs libres, si vous saviez ...
Plein de bisous.

euqinorev

* "la rencontre viendra le jour qu'elle est prévue", LAURENT, oui mais moi je ne crois pas au destin pré-établit, je ne crois pas qu'il y ait un gugus quelque part qui s'amuse à écrire sur des tablettes la vie de chacun, et que tant que c'est pas écrit ça n'arrive pas ;)
Je crois que c'est NOUS qui écrivons notre propre vie, au fur et à mesure. Donc, si quoi que ce soit n'arrive pas, c'est qu'on a merdé quelque part !
Cela étant, je ne parlais pas de mon cas personnel dans cette note (3ème donne ;) )

* Sourire DEAN pour ta dernière phrase, elle est adorable, merci beaucoup ;)
Mais euh, je ne sais plus comment le dire... je-ne-parle-pas-de-moi-dans-ce-billet, mais d'un phénomène de société !! Arghhh... :)))
Sinon, moi patiente ??! Je ne sais pas s'il existe un être humain moins patient que moi ! ;)) D'ou, probablement, le nombre impressionnant d'hommes qui ont traversé ma vie, parce que je n'ai jamais la patience d'attendre "le bon", me disant bêtement à chaque fois que j'ai une chance sur deux que ça marche (bon, puisque tout le monde tient absolument à parler de moi, je vais le faire ! ;) )
Des gros gros bisous à toi

Haig

Voilà un billet qui mérite cogitation. ;-)

De tout temps, il y a eu rencontres (amoureuses).
Les temps changent et nos façons de se rencontrer aussi: rites ou pas rites, protocoles ou pas, hasard ou pas, avec ou sans destinée (jeu de mots voulus)... peu importe à mon avis.
Là où le bas blesse (décidément) c'est quand il y a une donne qui disparaît: la spontanéité.
De nos jours, avec un assistanat constamment élargi, la spontanéité disparait au profit du 'mûrement réfléchi', du 'calculé', de l''organisé' et j'en passe.
Ce manque de spontanéité, lui, nous porte un réel préjudice aujourd'hui: le contact, les sentiments, l'humour même, sont inhibés face à l'inconnu(e).
Pour compenser; le Speed Dating, sites de rencontres, alcool, drogues...
Et la boucle est (mal) faite!

euqinorev

* Je suis bien d'accord, HAIG, l'absence de spontanéité forcément induite par les rencontres organisées enlève beaucoup aux rencontres. D'un autre côté, je peux aussi comprendre que l'on puisse en avoir assez des 'mauvaises' rencontres et que l'on essaie de mieux les cibler. Le problème, est que je ne suis pas certaine que ça les évite vraiment !

enriqueta

Après mon divorce, las d'attendre le "prince charmant" et de me prendre des râteaux, j'ai cherché sur Minitel où je me suis fait le coeur dans quelques relations vouées à l'échec puis, le très médiatisé "Meetic", de façon casi surnaturelle, m'a apporté sur un plateau d'argent l'homme de ma vie. Mon Philou adoré qui sera, quoi qu'il advienne, le dernier homme de ma vie.

euqinorev

* J'ai aussi testé le Minitel ENRIQUETA, il y a une quinzaine d'années, je te raconte pas le nombre de fêlés grave sur qui je suis tombée, je pourrais en faire un bouquin.
Mais ce que tu me dis me laisse sans voix, donc parfois la recherche ciblée ça marche ! J'adore ce que tu dis sur ton homme. Et tu sais quoi, tu me donnes envie d'essayer le mytique Meetic... ;)

Haig

Euh... Euqinorev (sans fôtes, cette fois-ci), ce billet ne se voulait pas de parler de toi.
Et pourtant...
J'avoue qu'à entendre Enriqueta, Meetic...
Mais bon, chuis pas à la recherche... d'un homme! ;-)

euqinorev

* Bah oui HAIG, mais à force, j'ai pris le pli... ;)
[tu n'es pas le seul pour la fôte, je reconnais qu'il n'est pas très naturel de mettre un "u" avant un "q" et non après :)]
Mais tu sais, il y a aussi des femmes sur les sites de rencontres, pas que des hommes ! :))

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

janvier 2011

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Expressement vôtre

Boîte à zique

Invités d'honneur non blogueurs

  • Aubade
  • Haig
  • Jean-Pierre
  • Lydie
  • Mon Ange Gardien
  • Nykky
  • Postscriptum
  • Sulak
  • Virginie
  • Xoom

Coups de coeur littéraires

Sériesmania

  • Les Experts : Miami
  • Les Experts
  • Profiler
  • Cold case
  • Bones
  • New York, unité spéciale
  • Esprits criminels
  • 24 heures chrono
  • Dr House
  • New York, police judicière
  • New York, section criminelle
  • Médium
  • Missing : Disparus sans laisser de traces
  • Sex & the city
  • Numb3rs
  • N.C.I.S. : Enquêtes spéciales
  • FBI : Portés disparus
  • Les Experts : Manhattan
  • Grey's Anatomy

Séries cultes, mania aussi

  • Skippy le kangourou
  • Le Saint
  • Max la menace
  • L'homme de fer
  • Daktari
  • Colombo
  • Au-delà du réel
  • Flipper le dauphin
  • Au coeur du temps
  • Voyages au fond des mers
  • Les envahisseurs
  • Chapeau melon et bottes de cuir
  • Amicalement vôtre
  • Mission impossible
  • L'amour du risque
  • Starsky et Hutch
  • Les mystères de l'Ouest
  • Ma sorcière bien-aimée
  • La grande vallée
  • Bonanza
  • Au nom de la loi
  • Cosmos 1999
  • Zorro
Blog powered by Typepad